Hollywood se prépare à ses premiers Oscars depuis le scandale Weinstein © BELGA

Hollywood se préparait à la grand-messe des Oscars vendredi avec la romance fantastique "La forme de l'eau" et le drame satirique "3 Billboards" favoris d'une cérémonie qui devrait être marquée par le scandale Weinstein.

"Je ne me souviens pas d'une année avec tant d'incertitude: il y a au moins quatre solides possibilités de gagnants" pour le prix du meilleur film, a remarqué Tim Gray, l'un des responsables des prix hollywoodiens pour Variety, interrogé par l'AFP.

"3 Billboards: les panneaux de la vengeance", du Britannique Martin McDonagh, est le favori, d'après le site spécialisé Goldderby.com. Fort de 7 nominations dont meilleur second rôle masculin (Sam Rockwell, en tête des paris, et Woody Harrelson) et meilleure actrice (Frances McDormand), il met en scène avec beaucoup d'humour noir une mère en deuil et en colère qui loue trois panneaux publicitaires pour relancer l'enquête sur le meurtre de sa fille.

Il est concurrencé par le film de science-fiction de Guillermo del Toro, "La forme de l'eau", qui a amassé le plus de nominations (13). Le metteur en scène mexicain est attendu comme meilleur réalisateur pour ce conte étrange sur une muette amoureuse d'une créature reptilienne captive. Christopher Nolan lui fait toutefois concurrence pour "Dunkerque", son drame magistral aux 8 nominations sur l'opération Dynamo, l'évacuation désespérée de l'armée alliée de la plage de Dunkerque en 1940. "Les heures sombres", également finaliste pour l'Oscar du meilleur film, raconte le même épisode de la seconde guerre mondiale, mais vu d'Angleterre: la bataille politique menée par Churchill.

Gary Oldman, magnétique - et méconnaissable sous le maquillage et la silicone - est le mieux placé pour l'Oscar du meilleur acteur. Il fait face notamment au jeune Franco-Britannique Timothée Chalamet, 22 ans, qui a séduit le tout-Hollywood avec son rôle d'adolescent amoureux d'un beau doctorant dans "Call me by your name". Pour ce film délicat et langoureux de Luca Guadagnino, le cinéaste James Ivory pourrait recevoir à 89 ans le premier Oscar de sa légendaire carrière ("Les vestiges du jour", "Retour à Howards End",..). La pionnière de la Nouvelle-Vague Agnès Varda, du même âge, pourrait elle aussi décrocher un Oscar pour son documentaire "Visages, Villages" co-réalisé avec l'artiste JR. Elle avait déjà reçu une statuette d'honneur en novembre.