Sharon Stone défend James Franco accusé de harcèlement sexuel


Sharon Stone s'est exprimée sur le cas James Franco avec qui elle a joué dans The Disaster Artist. Dans une interview pour le podcast WTF, elle l'a décrit comme « l'homme le plus agréable, le plus gentil, le plus doux ».


Sharon Stone a pris la défense de James Franco, accusé de harcèlement sexuel et d'abus de pouvoir par cinq femmes en janvier. Pris dans le scandale, l'acteur a fait l'impasse sur la cérémonie des Oscars malgré sa nomination pour The Disaster Artist. Sharon Stone, qui a un petit rôle dans le film, s'est exprimée en faveur de l'acteur et réalisateur américain, lors d'une interview avec Marc Maron sur son podcast WTF.

« Je suis consternée par ce qui se passe avec (James Franco) », a déclaré l'actrice de 60 ans, admettant qu'elle a été stupéfaite par la manque de « procédure régulière » à l'égard de son collègue. Elle a également décrit son camarade comme l'homme « le plus agréable, le plus gentil, le plus doux, le plus élégant, le plus sympa » qui soit.

En réponse à la cinquième femme, Violet Paley, qui accuse la star de 39 ans de l'avoir forcée à lui faire une fellation, Sharon Stone a expliqué qu'il s'agissait de sa petite amie et a demandé comment elle pouvait être offensée quand l'homme qu'elle fréquente lui demande une faveur sexuelle.

L'actrice de Basic Instinct est une fervente partisane du mouvement #MeToo et a fait l'objet d'une attention non désirée à différents moments de sa carrière. Cependant, au cours du podcast, elle a différencié ceux qu'elle qualifierait de « harceleurs sexuels » et ceux qui, selon elle, sont simplement bêtes. « Tu sors avec eux, ils te ramènent chez toi pour te souhaiter bonne nuit avec un baiser et ils attrapent ta main et la mettent sur leur pénis. Je ne pense pas qu'ils essaient de me harceler sexuellement, je pense qu'ils sont juste incroyablement stupides et maladroits », a-t-elle expliqué. Et lorsqu'on lui a demandé comment elle réagirait face à un tel prétendant, elle a précisé qu'elle lui dirait : « S'il te plaît, ne me rappelle plus, parce que tu es trop stupide pour qu'on sorte avec toi ».

James Franco a précédemment nié les accusations de harcèlement sexuel lors d'une interview sur le Late Show de Stephen Colbert, mais a félicité les victimes qui ont le courage de présenter de telles allégations contre leurs agresseurs. « Les choses que j'ai vues sur Twitter ne sont pas exactes, mais je soutiens complètement les gens qui s'avancent et qui peuvent avoir une voix parce qu'ils n'ont pas eu de voix pendant si longtemps, avait-il déclaré. Donc je ne veux pas qu'elles se taisent d'aucune manière, je pense que c'est une bonne chose et je soutiens ça. »

Cover Media