Olivier Marchal tacle Bertrand Cantat


Olivier Marchal n’a pas manqué de commenter sur Instagram les derniers propos de Bertrand Cantat. Ce dernier a annoncé qu’il se retirait des festivals par le biais d’un communiqué.


Hier soir (12 mars 18), le réalisateur Olivier Marchal a publié un message incendiaire à l’encontre de Bertrand Cantat, assorti d’une photo du réalisateur auprès de sa fille. « Petite photo à l’attention de monsieur Bertrand Cantat. Qui, après avoir fait la une de ce torche cul « les Inrocks » se permet de demander le droit à la réinsertion et d’échapper aux mouvements féministes. Regarde juste cette photo. Ma fille. La même que tu as enlevée à Jean-Louis et Nadine. Maintenant, ferme ta gueule et fais toi oublier. L’amour passion ne doit pas tuer..... »

Olivier Marchal aura mal digéré les dernier propos de Bertrand Cantat. Condamné en 2003 pour avoir tué Marie Trintignant, le retour sur scène du chanteur a été marqué par de nombreuses critiques, donnant même lieu à des pétitions. En conséquence, ce dernier a préféré décliner l’invitation de nombreux festivals dont la réputation pourrait être entachée par son passage, mais qui sont aussi menacés de voir leurs subventions retirées à cause de sa présence. « Pour mettre fin à toutes les polémiques et faire cesser les pressions sur les organisateurs, j’ai décidé de retirer notre projet de tous les festivals d’été », a fait savoir Bertrand Cantat dans un communiqué publié sur Facebook.

Mais la colère d’Olivier Marchal vient sans doute de la conclusion du communiqué où l’on peut lire : « Je souhaite aujourd’hui, au même titre que n’importe quel citoyen, le droit à la réinsertion. Le droit d’exercer mon métier, le droit de mes proches de vivre en France sans subir de pression ou de calomnie. Le droit pour le public de se rendre à mes concerts et d’écouter ma musique ».

Rappelons que la fille d’Olivier Marchal a été la victime d’une grave agression il y a quelques années, amenant le réalisateur à prendre position sur la question des violences faites aux femmes.

Cover Media