L'acteur mexicain Gael Garcia Bernal à Genève contre l'impunité dans son pays © BELGA

L'acteur mexicain Gael Garcia Bernal s'est rendu à Genève pour alerter sur les "crimes contre l'humanité" perpétrés par les forces de sécurité dans son pays. Il a appelé mardi le Conseil des droits de l'homme à un mécanisme international contre l'impunité.

"Nous avons besoin" des Etats de l'enceinte onusienne pour établir ce dispositif, a affirmé le cinéaste en marge de la réunion de celle-ci, devant laquelle il doit s'exprimer mercredi. Avant une intervention dans la soirée au Festival du film international sur les droits humains (FIFDH), il s'est dit "honoré" de représenter ceux qui souhaitent cette lutte contre l'impunité au Mexique.

Il s'est exprimé dans un contexte "important" d'élections prévues dans quelques mois. Selon une ONG, plus de 20.000 assassinats ont eu lieu l'année dernière dans ce pays. Celle-ci demande à la Cour pénale internationale (CPI) de se prononcer sur cette situation. Des organisations ont dénoncé quelques sentences liées à la torture seulement, alors que plus de 10.000 investigations pénales ont été ouvertes.