Sharon Stone : son anévrisme était bien plus grave qu'elle ne l'a admis


Sharon Stone a minimisé la gravité de son anévrisme cérébral en 2001 parce qu'elle craignait qu'Hollywood lui tourne le dos si elle était honnête. Dans une interview pour The Mirror, elle a révélé l'ampleur réel des dégâts.


Sharon Stone a été victime d'un anévrisme en 2001, causé par une rupture de l'artère vertébrale, une déchirure au niveau du cou, qui a formé un caillot sanguin. Si à l'époque les médias affirmaient que la star de Basic Instinct luttait contre un grave problème de santé, elle, de son côté, assurait qu'elle allait bien. Elle a maintenant révélé que son état était bien plus grave.

« J'ai eu une hémorragie cérébrale et un accident vasculaire cérébral qui a duré neuf jours, a-t-elle expliqué au journal britannique The Mirror. Ils m'ont donné cinq pour cent de chances de survie. Ce n'était pas à cause de mon régime ou de mon mode de vie. Parfois, le cerveau fonctionne mal et le mien a sérieusement dysfonctionné. (…) Quand je suis rentrée à la maison (après l'hôpital) ça a affecté mon oreille gauche, je n'entendais rien. Je ne sentais rien dans ma jambe gauche. J'étais aveugle d'un œil puis je suis devenue complètement aveugle temporairement. C'était complètement noir. (…) C'était comme si mes sens se fermaient. Je n'ai pas pu écrire mon nom pendant trois ans. J'ai eu de la chance d'être en vie, mais les chances que mon corps se rétablisse complètement étaient minces. »

Bien qu'elle ait souffert d'une paralysie temporaire, l'actrice américaine avait l'intention de sauver les apparences auprès de ses pairs à Hollywood en continuant à tenir des rôles et à assister aux soirées tapis rouge, mais elle admet que son bien-être apparent était en réalité un masque. « Je n'ai jamais voulu que le monde, et plus particulièrement l'industrie, sache à quel point c'était grave, a-t-elle confié. Je serais devenue quelqu'un d'impossible à embaucher. Alors je l'ai caché du mieux que j'ai pu. Cela a pris beaucoup de temps (pour me remettre). J'ai dû réapprendre à vivre, c'était un défi écrasant. »

Sharon Stone a fêté ses 60 ans samedi et suite à son expérience de mort imminente il y a 17 ans, elle est vraiment choquée d'être encore en vie. « Je n'aurais jamais pensé que je fêterais joyeusement mes 60 ans, a-t-elle poursuivi. Soyons réalistes, c'est vieux. Mais c'est la plus grande réussite pour moi car à une époque, je n'étais pas sûr d'atteindre les 50 ans. »

Elle admet que son rôle dans la série de Steven Soderbergh, Mosaic, et un projet de film secret avec Martin Scorsese lui ont donné une nouvelle vie. « J'avais une mémoire photographique mais c'est parti maintenant, et je prends des médicaments tous les soirs pour prévenir de nouveaux AVC. Mais le fait que je joue de nouveau, et pas seulement dans de petits rôles, est une énorme victoire. C'est vrai que ce qui ne tue pas ne peut que rendre plus fort. Je me sens plus forte et pleine d'une nouvelle force. »

Cover Media