Simon Baker : ses débuts de réalisateur étaient « un peu fous »


L'acteur australien Simon Baker admet qu'il était « un peu fou » de se lancer dans la réalisation avec le film Breath. Dans une interview pour GQ Australia, il a parlé de son ambitieux projet.


Simon Baker a fait ses débuts en tant que réalisateur avec Breath. Basé sur le roman du même nom de Tim Winton, Breath raconte l'histoire de deux adolescents téméraires au milieu des années 70 en Australie, qui forment une amitié improbable avec un mystérieux aventurier plus âgé. Celui-ci les pousse à prendre des risques qui auront un impact durable et profond sur leurs vies.

En plus de jouer l'aventurier Sando, Simon Baker a également réalisé et co-écrit le scénario. « J'y repense et je me dis que j'étais peut-être un peu fou de vouloir entreprendre ça comme premier film, a-t-il confié à GQ Australia. Certaines personnes m'ont dit ça. Mais il faut se pousser. Si vous ne vous poussez pas, ça ne sert à rien. Je savais que c'était ambitieux (…) J'ai été sur les plateaux pendant plus de 20 ans de ma vie, et je savais qu'il nous faudrait beaucoup de chance. Mais nous avons eu une chance incroyable. Je me prends toujours à me dire que ça s'est fait parce qu'il y avait des moments où je me disais : "ça va être un désastre". »

Elizabeth Debicki joue aux côtés de l'acteur, ainsi que les nouveaux venus Ben Spence et Sampson Coulter, qui ont beaucoup d'expérience en tant que surfeurs, mais aucun crédits d'acteurs à leur nom. Cependant, passer derrière la caméra semblait naturel pour Simon Baker, 48 ans, il connaissait bien l'univers du cinéma. « J'ai grandi dans ce monde. Donc, tous ces personnages me sont très familiers, a-t-il dit. Et je ressens un sentiment de responsabilité (envers l'Australie). Tout comme ces gens qui m'ont soutenu quand je grandissais, quand je devenais la personne que je suis maintenant, je ressens une dette de gratitude envers cet endroit. »

Breath a fait ses débuts au Festival international du film de Toronto en septembre.

Cover Media