Le studio d'Harvey Weinstein en faillite doit encore de l'argent à plusieurs acteurs et réalisateurs


The Weinstein Company, en faillite, n'aurait pas payé un certain nombre de ses employés. Parmi les noms, révélés par TheWrap.com, on trouve Daniel Radcliffe, Keira Knightley ou même David Bowie, décédé en 2016.


David Bowie, Daniel Radcliffe et Keira Knightley ont été cités parmi les créditeurs de The Weinstein Company (TWC) après la faillite du studio du producteur controversé Harvey Weinstein. Dans des documents juridiques obtenus par TheWrap.com, on apprend que la société doit encore de l'argent à un certain nombre d'acteurs et réalisateurs de premier plan.

Daniel Radcliffe et Keira Knightley donc, mais aussi Pierce Brosnan, Seth Rogen, Alexis Bledel, B.J. Novak, Geoffrey Rush, et Aziz Ansari, de même que Michael Bay, Tom Hooper, Paul Thomas Anderson et Quentin Tarantino. La liste est tellement longue qu'elle inclut également des personnalités qui sont mortes avant d'être payés par le studio, comme David Bowie ou le réalisateur Wes Craven, qui avait créé la franchise Scream, distribuée par une filiale de TWC.

Le studio doit également de l'argent à la fille aînée de l'ex-président Barack Obama, qui a effectué un stage dans la société en 2017.

Dans les 394 pages du rapport, on peut aussi lire que des notes d'hôtel n'auraient pas été payées, en particulier au Peninsula Beverly Hills, l’hôtel de luxe dans lequel Harvey Weinstein aurait commis nombre de ses méfaits supposés.

Ces révélations arrivent au moment où les responsables de la société ont annoncé avoir trouvé un repreneur pour le studio, le fonds d'investissement Lantern Capital, qui pourrait reprendre ses actifs si le tribunal des faillites confirmait la transaction. TWC a également annoncé qu'elle mettait fin aux clauses de confidentialité, qui empêchaient certaines personnes engagées par le studio de s'exprimer, en particulier les victimes des abus supposés d'Harvey Weinstein.

Cover Media