Cate Blanchett ne savait rien sur les allégations de viols à propos de Woody Allen


Cate Blanchett a confié lors d'une interview sur CNN qu'elle ne savait rien des accusations de viols dont faisait l'objet Woody Allen quand elle a tourné avec lui sur Blue Jasmine. L'actrice a indiqué à CNN qu'elle se basait surtout sur les décisions de justice.


Cate Blanchett vit-elle dans une jolie bulle de savon ? C'est ce qu'on se demande quand on voit ses dernières déclarations à propos du réalisateur Woody Allen qui est accusé de viol par sa fille adoptive Dylan Farrow, ce qu'il a toujours nié.

Bien que ces accusations remontent à 1992 et ont régulièrement fait la une de plusieurs grands médias, l'actrice a confié dans une interview donnée sur CNN qu'elle n'était au courant de rien quand elle a signé pour tourner dans le film Blue Jasmine de 2013. « A ce moment, je ne savais rien de ces allégations, a-t-elle indiqué. A ce moment-là, j'ai dit qu'il s'agissait d'une situation familiale compliquée et douloureuse e j'espère qu'il auront la possibilité d'en sortir. »

En 1993, le procureur de la cour du Connecticut avait renoncé à poursuivre le réalisateur malgré le témoignage de Dylan Farrow. Pour Cate Blanchett, c'est la justice qui a toujours le dernier mot. « Je crois fermement dans le système judiciaire. Si ces allégations doivent être réexaminés ce qui, d'après ce que j'ai compris, avait déjà été le cas, si le cas doit être ré-ouvert, je soutiendrais cette démarche », indique-t-elle.

Beaucoup d'acteurs et d'actrices ayant travaillé avec Woody Allen ont déclaré ne plus vouloir collaborer avec lui à l'avenir. Rebecca Hall, qui a joué dans le film A Rainy Day in New York, a donné l'intégralité de son salaire à l'association Time's Up.

Cover Media