Ed Westwick efface les messages dans lesquels il nie avoir commis des viols


Ed Westwick est accusé de viol par quatre femmes. L'acteur de Gossip Girl avait posté plusieurs déclarations en ligne pour se défendre de ces accusations mais une source proche du dossier a confirmé à Us Weekly qu'il a depuis effacé ces messages.


Ed Westwick vient d'effacer plusieurs messages qu'il avait postés en ligne dans lesquels il niait avoir violé qui que ce soit. L'ancien acteur de Gossip Girl est accusé par quatre femmes de les avoir violées dans sa maison de Los Angeles et le bureau du procureur du comté a annoncé qu'une enquête était ouverte.

La première à l'avoir dénoncé est une actrice du nom de Kristina Cohen, qui avait raconté en novembre (17) sur Facebook sa rencontre supposée avec l'acteur en 2014, à son domicile. Elle disait s'être endormie dans la chambre d'ami et avoir été « réveillée par Ed qui était sur moi, en train de me pénétrer avec ses doigts ». Ed Westwick avait nié très fermement ces allégations sur les réseaux sociaux, en indiquant qu'il ne connaissait pas cette femme, mais une plainte avait malgré tout été déposée devant la police de Los Angeles.

Deux autres actrices avaient également parlé de faits similaires et une troisième a même affirmé la semaine dernière (20 mars 18) qu'elle avait été retenue en otage par l'acteur pendant deux jours, comme « esclave sexuel », comme le relayait Variety.

Il n'a pas encore réagi à cette dernière accusation mais il s'était exprimé en fin d'année dernière (17) au sujet des trois autres : « Je n'ai jamais eu de relations forcées de quelque sorte que ce soit avec une femme. J'ai encore moins commis de viol. Je coopère avec les autorités pour être blanchi au plus vite », avait-il déclaré sur Internet. Mais il vient d'effacer ce message. « Les enquêteurs se sont aperçus que M. Westwick avait effacé les messages dans lesquels il niait avoir commis des viols sur ses réseaux sociaux », a indiqué une source proche de l'enquête à Us Weekly.

Toujours d'après la publication, l'acteur aurait engagé une avocate spécialisée dans les grosses affaires criminelles pour le représenter. Ces accusations avaient coûté à l'acteur un rôle dans la série de la BBC, Ordeal by Innocence. Il a depuis été remplacé par Christian Cooke.

Cover Media