Ron Jeremy : son affaire d'agression sexuelle ne sera pas portée au tribunal


Le magnat du porno Ron Jeremy ne fera pas l'objet d'un procès à la suite d'accusations d'agression sexuelle. Selon TMZ, les policiers en charge de l'affaire n'ont pas jugé ses actions illégales.


Ron Jeremy a fait l'objet d'accusations d'agression sexuelle. Un mannequin faisant la promotion d'une radio à Tacoma, Washington, a accusé l'homme de 65 ans d'avoir tripoté ses fesses, de lui avoir sucé le téton et de lui avoir touché les parties génitales après avoir accepté de le laisser autographier son sein l'année dernière.

Selon TMZ, les inspecteurs de police ont enquêté sur ses plaintes et ont ensuite confié l'affaire à des fonctionnaires du bureau du procureur de la ville de Tacoma, qui ont refusé de faire monter l'affaire au tribunal. On ne sait pas pourquoi les enquêteurs ont décidé de ne pas poursuivre l'affaire.

Ron Jeremy a été accusé de comportements déplacés par plusieurs femmes, dont Danica Dane, Jay Taylor et Jennifer Steele. Il a nié toutes les accusations de contacts sexuels non consensuels, déclarant : « Je n'ai jamais violé et ne violerais jamais personne. »

« Toutes les allégations sérieuses ont été examinées par la police et rejetées par les juges, comme la plupart des accusations d'attouchement. Je n'ai jamais été inculpé ni passé un jour au tribunal pour tout cela ... Les policiers qui ont examiné les accusations d'attouchement ont a toujours dit qu'ils ont regardé la vidéo de l'événement et que je n'ai rien fait de mal ou d'illégal. Mais sérieusement, si vous vous retrouviez à côté de Ron Jeremy, n'imaginez-vous pas que je serais un peu tactile ?, a-t-il ajouté. C'est ce que je fais dans la vie ... Si quelqu'un s'est senti mal à l'aise à cause d'une de de nos interactions, j'en suis profondément désolé. »

Cover Media