Kim Kardashian : l’affaire de la coque lumineuse déboutée


Kim Kardashian a échappé à un procès de 100 millions de dollars visant sa coque de téléphone LuMee. Selon TMZ, un accord a été trouvé.


Kim Kardashian a collaboré avec LuMee pour lancer un nouvel accessoire lumineux, permettant aux utilisateurs d’obtenir une meilleure lumière pour prendre des selfies.

Toutefois, la star de la téléréalité et ses partenaires ont été attaqués l’an passé par les cadres d’une autre firme appelée SnapLight. Ces derniers considèrent que les coques de téléphone incriminées sont des copies de leur propre technologie, brevetée en 2013.

Kim Kardashian et les cadres de LuMee ont nié les allégations et riposté en décembre, exposant leurs propres brevets, déposés en 2016, suggérant que le design était suffisamment différent de l’invention de SnapLight.

Ils ont demandé au juge d’analyser le dossier et d’annuler le procès. Aujourd’hui, il apparait que les deux bords sont arrivés à un accord, alors que les avocats de SnapLight et de la Kimsaprincess, Inc., ont récemment déposé les documents nécessaires à la clôture de l’affaire. Une autre plainte entre LuMee et SnapLight a également été retirée par la même.

Cover Media