Le Dour Festival a mis la dernière touche à sa programmation, annoncent mercredi les organisateurs. À côté des grands noms, une trentaine de coups de cœur et d'artistes de niche viennent compléter l'affiche de cette 30e édition.

Le chapiteau du Labo, dédié aux nouvelles expérimentations, abritera l'une des dernières performances du duo Soldout, qui donnera son tout dernier concert le 11 décembre 2018 à l'Ancienne Belgique. Le rappeur Veence Hanao sera lui aussi de la partie, accompagné du producteur Le Motel notamment connu pour son travail avec Roméo Elvis. L'électro de DC Salas, la douceur du trio YellowStraps et le hip-hop de Choolers Division, entre autres, viendront ajouter leur patte belge au festival.

Le label DeeWee, créé par les frères Dewaele (Soulwax, 2manydjs), s'occupera de la programmation du mercredi 11 juillet avec des artistes tels que Charlotte Adigery, Asa Moto, Klanken, Future Sound of Antwerp, les Brésiliens Phillipi & Rodrigo et le projet chinois Bolis Pupul.

À l'international, les quelque 242.000 habitués pourront compter sur la participation de l'Américaine Kim Ann Foxman, du Sud-africain DJ Lag, du Syrien Rizan Said, claviériste d'Omar Souleyman, ou encore des Égyptiens de Cairo Liberation Front.

Du côté de la scène Dub Corner, le traditionnel Reggaebus Sound system sera présent durant quatre jours. Jah Shaka, Maasai Warrior, Black Magic Plastic et bien d'autres compléteront l'offre éclectique proposée par les 224 groupes et artistes entre le 11 et le 15 juillet à Dour.