Harvey Weinstein : une plaignante rejoint le comité mis en place pour la faillite de son entreprise


Une femme qui a accusé Harvey Weinstein de l’avoir forcée à le regarder se masturber devant elle a été nommée présidente d’un nouveau comité créé pour surveiller la faillite de The Weinstein Company. Comme le rapporte The Blast, il s’agit de Louisette Geiss.


Comme le rapporte The Blast, Louisette Geiss, qui a affirmé que Harvey Weinstein s’est masturbé devant elle alors qu’elle présentait une idée de film il y a une dizaine d’années, sera à la tête du Committee of Unsecured Creditors, concernant The Weinstein Company.

L’ancienne assistante du producteur déchu, Sandeep Rehal, qui a accusé l’ancien patron de harcèlement sexuel, a elle aussi été nommée au sein du comité. Elle poursuit actuellement Harvey Weinstein à New York.

Le comité participera à la procédure de faillite de l’entreprise. Les patrons de The Weinstein Company ont déposé le bilan la semaine passée, cinq semaines après l’exclusion de Harvey Weinstein en tant que membre du conseil, suite à l’exposition de ses inconduites sexuelles dans le New York Times et le New Yorker. La liste des créditeurs de la société est longue et plus de 500 millions de dollars doivent être remboursés.

Cover Media