Héritage de Johnny Hallyday: le tribunal de Nanterre rendra sa décision le 13 avril © BELGA

Le tribunal de grande instance de Nanterre rendra sa décision le 13 avril prochain concernant la requête des aînés du rockeur français, qui réclament en urgence le gel de son patrimoine et un droit de regard sur son album posthume, indiquent les médias français.

Le tribunal examinait ces requêtes vendredi après-midi en référé. Le dossier avait été abordé une première fois le 15 mars, puis renvoyé au 30 mars car les avocats de David Hallyday et Laura Smet estimaient ne pas avoir eu assez de temps pour prendre connaissance de certains documents de la partie adverse.

Le conseil de Laeticia devait notamment produire une copie traduite en français du dernier testament du rockeur, rédigé en juillet 2014 en Californie, et préciser le "périmètre" du "trust" contenant ses avoirs - dont Laeticia Hallyday est aujourd'hui l'unique bénéficiaire - ainsi que le nom des gestionnaires de cette entité juridique.

Me Ardavan Amir-Aslani, conseil de Laeticia, estime que le patrimoine de l'artiste est déjà connu de tous: ses parts dans la villa de Marnes-la-Coquette, en banlieue parisienne, deux maisons en Californie et une autre sur l'île de Saint-Barthélémy. Le tout estimé à "30-35 millions d'euros", selon lui.

Les deux aînés s'estiment lésés par les dernières volontés de leur père qui, selon eux, les "déshérite", ce qui est interdit en droit français, et demandent "que la succession soit soumise aux règles de dévolution légales" en France.