"The Other Side of Everything" remporte l'Objectif d'or du 10e Festival Millenium © BELGA

L'Objectif d'or, plus haute récompense du festival international du film documentaire Millenium, a été attribué à "The Other Side of Everything" de Mila Turajilic, vendredi soir, lors de la soirée de clôture au cinéma Galeries. L'Objectif d'argent est revenu à "Thank You For The Rain" de Julia Dahr et celui de bronze à "A Woman Captured" de Bernadett Tuza-Ritter.

Dans "The Other Side of Everything", déjà primé au festival international d'Amsterdam, il est question d'une porte fermée depuis 70 ans dans l'appartement de Srbijanka Turajlic, mère de la réalisatrice et importante figure de la lutte contre la dictature de Slobodan Miloševic. "Un film surprenant, qui part de l'intime extrême, de l'amour d'une fille pour sa mère. Qui d'une petite histoire, nous plonge dans la grande et permet de découvrir les changements radicaux d'un pays", a commenté le jury présidé par le producteur français Jacques Bidou.

L'Objectif d'argent a été attribué à "Thank You For The Rain", qui avait lui déjà été à l'honneur au dernier festival Alimenterre. Un documentaire qui retrace le parcours de Kisilu, un fermier kenyan d'un optimisme infatigable. Face à l'impact du changement climatique, il décide d'agir et lance un mouvement d'agriculteurs solidaires. Sa lutte le mène jusqu'à Paris pour la COP21, où il va se confronter à l'inertie, la bureaucratie et l'arrogance.

L'Objectif de bronze est revenu à "A Woman Captured". Un film "poignant", a estimé le jury, et qui montre à travers l'histoire de Marish, 52 ans, qu'il est encore possible aujourd'hui d'être retenu comme esclave en Europe, mais aussi de retrouver une dignité par la suite.

Les organisateurs avaient eu cette année une attention toute particulière pour le cinéma belge, que le festival tient à soutenir depuis ses débuts. Le prix attribué par l'Union de la presse cinématographique belge (UPCB-UCC) a été décerné à "Blue Orchids" de Johan Grimonprez, qui présente un parallèle entre deux experts - un journaliste du New York Times et un marchand - situés aux extrémités du commerce mondial des armes.

Le prix "jeune espoir du cinéma belge" a lui été attribué à "Saule Marceau" de Juliette Achard. Déjà mis à l'honneur à Lisbonne, le film évoque la réunion de deux frères dont l'un s'est éloigné en milieu rural, à cent lieues de la banlieue parisienne où ils ont grandi.

"Encore une fois, le festival a su réunir un large public qui grandit et évolue au fil des années. On peut dire que ce rendez-vous incontournable du cinéma documentaire parvient à mobiliser les citoyens sur les grands enjeux de notre époque, à travers cette volonté intacte de nourrir le regard et le débat critique", s'est félicitée Zlatina Rousseva, la directrice artistique de l'événement, soutenu par l'ONU et dont la philosophie est liée aux Objectifs de développement durable. L'accent avait été plus particulièrement mis, cette année, sur la solidarité et les actions citoyennes.