Le fils de Sean Penn et Robin Wright arrêté pour possession de drogue


Hopper Penn, le fils de Sean Penn et Robin Wright, a été arrêté en compagnie de sa petite amie, Uma Von Wittkamp pour possession de drogue dans le Nebraska. D’après le Lincoln Journal Star, ils étaient en voiture au moment de l’arrestation.


Le week-end commence mal pour Hopper, le fils de Sean Penn et Robin Wright, et sa petite amie, Uma Von Wittkamp. Comme le relate le Lincoln Journal Star, le couple s’est fait arrêter par une patrouille de la route alors qu’ils roulaient non loin de Hamilton County dans le Nebraska.

Les autorités ont confié à la publication avoir demandé au véhicule de s’arrêter, soupçonnant les passagers de consommer de la drogue dans l’habitacle. Résultat : « (les autorités) ont trouvé 14 grammes de marijuana, 4 pilules d’amphétamines et 3 grammes de champignons hallucinogènes », détaille le journal local qui publie également les mugshots du couple.

Le couple devra rendre compte des charges de possession de drogue qui pèsent contre lui.

Ce n’est pas la première fois que Hopper Penn a des problèmes avec la drogue. Il avait expliqué l’année dernière (17) au magazine ES, comment son père l’avait sauvé de ses addictions en le faisant admettre dans un centre de désintoxication après une discussion au cours de laquelle il lui a dit « La désintox ? Ou l’abribus ? ». « Je prenais pas mal de trucs, mais la meth a été la drogue qui m’a mis principalement à terre. (...) Heureusement que je m’en suis sorti, parce que ce fut vraiment le pire moment de ma vie. Ce n’est vraiment plus drôle d’en arriver au point où [on se drogue] parce qu’on en a besoin », expliquait-il alors à la publication.

Cover Media