Martin Freeman : « Filmer Ghost Stories m'a vraiment fait peur »


Martin Freeman n'a pas simulé sa peur en tournant le film d'horreur Ghost Stories. Dans une interview pour Total Film, il a également félicité les scénaristes pour avoir su rendre son personnage attachant malgré ses défauts.


Martin Freeman joue un homme d'affaires superficiel, Mike Priddle, dans le film britannique Ghost Stories, adaptation de la pièce d'Andy Nyman et de Jeremy Dyson, qui ont également co-réalisé le film. L'histoire couvre trois incidents paranormaux qui se produisent à travers l'Angleterre, et l'acteur a admis que les effets spéciaux ont rendu les scènes de tension aussi effrayantes à filmer qu'à regarder.

« Les effets étaient réels, a-t-il expliqué dans une interview accordée au magazine britannique Total Film. Ce n'était pas la peur de l'écran vert : "Maintenant, imaginez que vous voyez un gros renard mangeur d'hommes". Les choses que je voyais, je les voyais vraiment. Et c'était effrayant. » Pour la star de Sherlock, il n'était cependant pas trop difficile de canaliser sa peur pendant le tournage. « Vous n'empêchez pas vos expressions et travaillez à partir de la peur à l'intérieur. Vous jouez ce que vous jouez, et tout ce qui sort, sort », a-t-il partagé.

La star de 46 ans a également convenu que son personnage dans le film n'est pas le plus sympathique des hommes, car Mike Priddle vit pleinement dans une maison de luxe pendant que sa femme donne naissance à leur premier enfant ailleurs. »

Cependant, Martin Freeman félicite les scénaristes d'avoir fait en sorte que les spectateurs restent investis dans son personnage malgré ses défauts : « C'est dû en grande partie à l'écriture. J'ai eu la permission d'Andy et de Jeremy de le rendre plutôt mielleux. Et le personnage d'Andy (l'expert en paranormal Phillip Goodman) est le fil conducteur du film. Il doit garder le public. J'ai eu la liberté de me dire : "je vais être un conn*** maintenant" ».

Cover Media