Six artistes revisitent des classiques de la chanson américaine pour célébrer le mariage pour tous © BELGA

Des artistes de la scène folk, jazz et pop adaptent des standards de la chanson d'amour au mariage entre personnes du même sexe.

Universal Love est un projet original invitant plusieurs artistes à revisiter des standards du jazz et de la pop. Tous ces classiques sont souvent programmés lors des cérémonies de mariage aux États-Unis. Six chansons d'amour se voient ainsi réinterprétées avec de nouvelles paroles célébrant le mariage pour tous. "L'amour est universel. Les chansons d'amour ne devraient-elles pas l'être également?", questionne le projet sur son site.

On retrouve sur cet EP l'icône folk Bob Dylan ("He's funny that way") ou encore la chanteuse américaine St. Vincent (« And then she kissed me »). Valerie June, Kele Okereke de Bloc Party et Benjamin Gibbard connu pour être le leader du groupe Death Cab for Cutie sont également de la partie.

L'artiste pop Kesha figure aussi sur cet album célébrant l'amour arc-en-ciel avec une reprise du tube de Janis Joplin "I Need a Man to Love", rebaptisée « I Need a Woman in Love » pour l'occasion.

Dans le clip dévoilé mardi, on découvre l'interprète de « Tik Tok » dans un road trip qui l'emmène à Las Vegas. Elle y joue les marieuses de deux vraies partenaires, et non des actrices, racontant aussi leur histoire avec émotion en amont du grand jour.

"Ce sera mon troisième mariage homosexuel", confie Kesha dans le clip avant la cérémonie.

Cette vidéo a été tournée à l'hôtel Bellagio de Las Vegas, le 26 mars, jour anniversaire du premier certificat de mariage homosexuel établi aux Etats-Unis.

Des extraits de ce projet sont écoutables sur le site http://www.universal-love.com.