Bill Cosby : une de ses accusatrices raconte avoir été droguée pendant 4 jours


Le procès de Bill Cosby a repris cette semaine en Pennsylvanie. Heidi Thomas l’accuse de l’avoir droguée et violée et a détaillé à la barre les quatre jours qu’elle a passé chez lui, un témoignage relayé par le Guardian.


Accusé par plus de 50 femmes de les avoir droguées et violées, Bill Cosby est jugé par un tribunal de Pennsylvanie sur certaines de ces accusations, d’autres étant prescrites. Un premier procès a eu lieu l’année dernière, mais les jurés n’avaient pas réussi à rendre un verdict, le procès a repris cette semaine et Heidi Thomas, l’une de ses victimes présumées, a témoigné à la barre.

Elle lui reproche, elle aussi, de l’avoir droguée puis violée dans un ranch de Reno dans le Nevada en avril 1984. Aspirante actrice de 24 ans à l’époque, elle explique s’être rendue chez lui pour recevoir des cours d’acting. Heidi Thomas explique avoir bu une gorgée d’un verre de vin, après lequel elle a perdu connaissance. Elle confie n’avoir que des « flashs » des quatre jours qui ont suivi. « Il n’y a rien, juste rien, puis une image et ensuite rien à nouveau, puis une autre image », confie-t-elle, ainsi que le relaye le Guardian.

Son premier souvenir : elle s’est réveillée dans un lit avec Bill Cosby nu sur elle. « Je me souviens m’être réveillée dans un lit. J’avais mes vêtements, lui non. Il était allongé. Il essayait de me prendre la bouche de force », a-t-elle raconté. Ensuite, elle se remémore un autre épisode dans un lit. « Sa tête était à la tête du lit. La mienne était au pied du lit. Il parle toujours de lui à la troisième personne, soit ‘’Mr C’’ soit ‘’Ton ami’’, et il disait encore ‘’Ton ami va revenir’’ », détaille-t-elle. Elle se souvient ensuite claquer une porte au nez de l’acteur et s’en excuser. Elle est rentrée chez elle à Denver au bout de quatre jours, dont elle ne se rappelle pas grand-chose et n’avoir rien dit à personne. Elle n’en a parlé qu’à son mari des années plus tard et se sentait coupable de ce qu’il s’était passé.

Bill Cosby a toujours nié les accusations portées contre lui et affirme que les rapports qu’il a eus étaient consentis. Cinq femmes sont appelées à témoigner dans ce nouveau procès dans lequel il comparait pour répondre des accusations d’agression – similaires au témoignage de Heidi Thomas – portées par Andrea Constand, des faits que la présumée victime situe en 2004. Bill Cosby risque 10 ans de prison.

Cover Media