Ricky Martin inculque l'ouverture d'esprit à ses enfants


Ricky Martin tient à faire comprendre à ses enfants que chaque famille est différente. Dans une interview pour Gay Times, le chanteur a prôné la tolérance en matière de diversité familiale.


Ricky Martin a accueilli ses jumeaux Matteo et Valentino dans sa vie grâce à une mère porteuse en 2008, et a épousé l'artiste syro-suédois Jwan Yosef cette année. Le chanteur portoricain a peut-être emprunté une voie peu conventionnelle en choisissant d'être père célibataire pendant de nombreuses années, mais, avec son mari, il s'est aujourd'hui donné pour mission de parler à ses fils des divers types de familles qui existent.

« L'amour se gère de millions de façons différentes, a-t-il déclaré au magazine Gay Times. Je parle chaque jour à mes enfants de la façon dont chaque famille est différente. Laisse-moi tranquille, je te laisserai tranquille. C'est simple. »

Les fils de la star de 46 ans voyagent souvent avec lui et s'assoient même en coulisses pendant qu'il est sur la scène du Park Theatre au casino Monte Carlo Resort and Casino de Las Vegas. Il devrait s'y produire jusqu'à début juin, dans le cadre de sa résidence intitulée All In, mais il a ajouté qu'il a hâte de voir quels autres projets se présenteront à lui après ça. « En ce moment, je suis vraiment prêt à considérer tout ce qui me vient. Je ne vais pas limiter mes possibilités. Je vais aller à chaque événement et profiter de chaque fête », a-t-il déclaré.

Cette année, Ricky Martin est également revenu à ses racines d'acteur en interprétant le petit ami de Gianni Versace, Antonio D'Amico, dans la série télévisée American Crime Story: The Assassination of Gianni Versace. La série est centrée sur le meurtre du créateur italien par le tueur en série Andrew Cunanan en 1997, et le chanteur affirme que c'est une série à ne pas rater.

« Ce qui a tué Gianni Versace, c'est l'homophobie. Ce n'est pas la façon dont il est mort, c'est la façon dont cela a été possible. Dans les années 90, et nous devons être prudents parce que l'histoire a tendance à se répéter, Gianni Versace a été tué par un homme qui figurait sur la liste des personnes les plus recherchées du FBI. Cet homme vivait à Miami mais comme il s'agissait d'un gay qui tue d'autres gays, tout le monde s'en est détourné. C'est ça qui me rend furieux. »

Cover Media