Helmut Lotti a effectué son grand retour mardi en Wallonie au Palais des Beaux Arts de Charleroi. Le chanteur néerlandophone s'est montré ravi de l'accueil wallon dans une salle où il a performé pour la dernière fois en 2009.

Helmut Lotti ne tarit pas d'éloges lorsqu'il évoque la ferveur rencontrée au sud du pays. "Le public wallon est enthousiaste, chaleureux et les citoyens ne sont pas trop réservés", se réjouit d'emblée le chanteur. L'artiste de 48 ans fait ensuite un parallèle avec la Flandre. "Plus on se rapproche du nord et plus le public est réservé. La Flandre est déjà plus réservée mais c'est encore plus visible aux Pays-Bas et en Scandinavie. Ça reste de bons publics mais ils sont différents dans la façon dont ils s'expriment."

Neuf ans après son dernier concert en Wallonie, Helmut Lotti revient avec l'envie d'être sur scène. "J'ai pris une pause car je voulais savoir ce que je voulais faire avec le reste de ma vie. Maintenant, je sais que le fait d'être sur scène reste ce que j'aime faire le plus." Malgré sa longue absence, le Gantois ne semble pas avoir modifié ce qui a contribué à son succès autrefois. "Le seul changement notable, c'est peut-être mes cheveux (rires). En ce qui concerne le répertoire, il ressemble encore beaucoup à ce que j'ai fait dans le passé. Je suis vraiment de retour", affirme Helmut Lotti.

Les morceaux choisis dans le nouvel album qui sortira à l'automne prochain seront seulement chantés en anglais. "Je ne peux pas dévoiler le genre mais je peux déjà affirmer que l'album sera composé de chansons d'amour", conclut le Belge.