Jared Leto : une amie demande une ordonnance d'éloignement contre une fan « délirante »


Une amie de Jared Leto a demandé une ordonnance restrictive contre une fan « délirante » qui croit qu'elle a une relation avec le chanteur 30 Seconds to Mars. Selon The Blast, Emma Ludbrook estimerait nécessaire de protéger la star.


Jared Leto a des ennuis avec une de ses fans. Selon les documents obtenus par The Blast, son amie, Emma Ludbrook, s’inquiéterait du danger que pose Noele Sewell pour lui, son frère Shannon et deux autres personnes. Noele Sewell serait convaincue qu'elle et le chanteur de 30 Seconds to Mars sortent ensemble, et que c'est son entourage proche qui les empêche de se voir.

Emma Ludbrook affirme que la femme en question a appelé l'acteur « plusieurs fois et a laissé des messages vocaux étranges », et a une fois suscité des inquiétudes en lui envoyant un courriel indiquant qu'elle « prenait une overdose de pilules ».

Des mesures ont déjà été prises pour empêcher Noele Sewell de s'approcher de la star : elle ne peut plus assister aux concerts de 30 Seconds to Mars, mais continue d'ignorer leurs demandes de rester éloignée du groupe. Emma Ludbrook ajoute qu'un mandat d'arrêt avait déjà été émis à l'encontre de Noele Sewell pour « harcèlement continu », alors qu'une ordonnance d'éloignement a été émise dans son « pays d'origine », bien que le pays n'ait pas été précisé.

La qualifiant de « délirante et imprévisible », Emma Ludbrook demande qu'une nouvelle injonction soit émise, ce qui entraînerait son arrestation si elle venait à s'approcher de Jared Leto. Cependant, la demande d'Emma Ludbrook a été refusée mercredi et elle devra donc continuer à se battre lors d'une audience le mois prochain.

Un billet sur un blog Wordpress semblant avoir été écrit par Noele Sewell en 2012 suggère qu'elle était une grande fan du groupe jusqu'à ce qu'elle soit « ostracisée » sans explication.

« J'ai suivi toutes les règles, j'ai fait les missions, je n'ai pas uploadé de vidéos ou de musique illégalement, j'ai dénoncé ceux qui le faisaient, j'ai soutenu le groupe et l'équipe à 100%, a-t-elle écrit. Les gens qui téléchargent de la musique et des vidéos illégalement, parlent du groupe et de l'équipe en mal, on les garde dans la famille. Je ne comprends pas. À ce jour, pas une seule personne n'a les coui**** de me dire pourquoi j'ai été bannie. J'ai demandé et personne ne répond. »

Cover Media