Lars von Trier de retour à Cannes après 7 ans d'absence


Lars von Trier n'avait pas été invité à Cannes depuis ses commentaires sur Adolf Hitler lors d'une conférence de presse. Sur Europe 1, Thierry Frémaux, en charge de la sélection, avait récemment laissé entendre que les choses allaient sans doute changer pour le réalisateur Danois.


Lars von Trier va faire son grand retour à Cannes cette année, après avoir été banni pendant 7 ans du Festival Français. En 2011, le réalisateur Danois avait déclaré qu'il était Nazi lors d'une conférence de presse pour son film Melancholia, ce qui lui avait valu d'être exclu par les responsables du Festival, malgré ses excuses.

Ce jeudi, on a appris que le nouveau film du réalisateur controversé, The House That Jack Built, serait finalement projeté hors compétition dans cette édition 2018. Le patron du Festival de Cannes, Thierry Frémaux, avait déjà laissé entendre ce mardi que ce retour était possible en déclarant sur Europe 1 que la direction de Cannes estimait qu'« il est temps de lui refaire une place en tant que cinéaste ».

Lars von Trier, abonné aux polémiques, avait également fait parler de lui l'année dernière quand la chanteuse Björk l'avait accusé de harcèlement sexuel, ce qu'il réfute.

Les responsables du Festival ont également confirmé plusieurs films qui seront projetés cette année, notamment The Man Who Killed Don Quixote, de Terry Gilliam. Le film est en production depuis plus de 20 ans mais l'ancien Monty Python a enfin réussi à le terminer. Un premier tournage, avec Johnny Depp et Jean Rochefort, avait été tellement chaotique qu'il avait du être interrompu mais avait été immortalisé dans un documentaire devenu culte, Lost in La Mancha.

Cover Media