Scarlett Johansson habillée par l'ex-femme d'Harvey Weinstein au Met Gala : elle s'explique


Scarlett Johansson a brisé un tabou en portant une robe signée Marchesa au Met Gala. L'actrice a défendu son choix de porter la marque fondée par l'ex-femme d'Harvey Weinstein dans un communiqué diffusé dans le magazine People.


Sur le tapis rouge du Met Gala, qui s'est tenu lundi (7 mai 18) à New York, Scarlett Johansson a créé une mini tempête médiatique en portant une robe signée Marchesa. Et pour cause : la marque a été fondée par Keren Craig, mais surtout Georgina Chapman, l'ancienne femme du producteur Harvey Weinstein.

Cette dernière était blacklistée depuis le scandale Weinstein, mais visiblement l'interprète de la Veuve Noire dans les films Avengers a décidé de redorer cette image et s'est justifiée dans un communiqué diffusé sur People Magazine. « Je porte Marchesa parce que leurs vêtements donnent confiance aux femmes et les rendent belles, indique-t-elle. C'est mon plaisir de soutenir cette marque créée par deux femmes stylistes incroyablement talentueuses. »

De leur côté, les portes-parole de la marque ont remercié l'actrice d'avoir commandé cette robe. « Nous sommes vraiment honorés que Scarlett ait choisi de porter Marchesa pour le Met Gala, peut-on lire dans le communiqué. C'est une actrice incroyablement talentueuse qui a un style et une présence inimitable. Ce fut formidable de travailler avec elle afin de pouvoir créer ce look personnalisé. »

Cover Media