Koh-Lanta: les "faits sont susceptibles de relever d'une agression sexuelle" © BELGA

La société Adventure Line Productions (ALP) a confirmé vendredi après-midi dans un communiqué que le tournage de la 19e saison de Koh-Lanta avait été interrompu après quatre jours de tournage à la suite de "faits susceptibles de relever d'une agression sexuelle". Le candidat mis en cause a "formellement contesté" les accusations portées à son encontre.

Pressée de détailler la nature de l'"événement" dont faisait état un premier communiqué diffusé dans la nuit de jeudi à vendredi, la présidente de l'ALP Alexia Laroche-Joubert a publié un second communiqué dans l'après-midi pour mettre un terme aux rumeurs qui se sont rapidement répandues, sur les réseaux sociaux notamment.

"Des informations très diverses et parfois fausses circulent (...), obligeant à la présente mise au point, en accord avec les représentants des deux concurrents concernés: dans la nuit du 4e au 5e jour de tournage, une concurrente a fait état de faits susceptibles de relever d'une agression sexuelle; ces faits sont fortement contestés par le concurrent concerné."

L'ex-directrice de la Star Academy, autre programme à succès de TF1 diffusé dans les années 2000, a dès lors appelé à la plus grande prudence quant aux "faux posts que certains internautes s'autorisent à faire" et au respect de l'anonymat des concurrents concernés.

"Nous ne sommes ni juge, ni procureur et tenons à respecter la parole de l'une comme la présomption d'innocence de l'autre", raison pour laquelle la société avait d'abord décidé de garder le silence sur les causes de "l'incident". "En qualité de producteur, nous avons en revanche le devoir de constater les conséquences de cette situation sur le tournage", souligne toutefois le communiqué, qui insiste sur le côté familial du jeu d'aventure.

Des rumeurs de viol, de bagarre et de "coups à l'arme blanche" s'étaient en effet emparées d'Internet devant le refus de la production de dévoiler plus de détails sur l'annulation inopinée de cette édition, tournée dans le Pacifique.

C'est un coup dur pour la chaîne privée française, à qui le jeu lancé en 2001 et adapté de l'émission américaine "Survivor", assure des audiences confortables. Le dernier épisode en date, diffusé vendredi 4 mai, avait attiré plus de 4,8 millions de téléspectateurs en France.