Sur l'oreiller, on ne parle pas des films, assurent les couples du cinéma © BELGA

Katharine Hepburn et Spencer Tracy, Lauren Bacall et Humphrey Bogart, Marion Cotillard et Guillaume Canet... Derrière ces célèbres duos du 7e Art se cache une véritable histoire d'amour mais plusieurs couples du cinéma croisés cette année au Festival de Cannes assurent qu'il faut savoir séparer travail et vie privée.

Penélope Cruz et Javier Bardem, stars de la soirée d'ouverture cannoise, ont désormais pris la place d'Angelina Jolie et Brad Pitt comme couple le plus glamour de la planète cinéma. Ils ont déjà partagé l'affiche neuf fois, mais assurent ne pas être plus pressés que ça de recommencer.

"Nous n'avons pas l'intention de le faire tous les deux ans", a affirmé "Pe" à Cannes après la première mondiale d'"Everybody Knows" d'Asghar Farhadi. L'actrice espagnole a précisé qu'elle et Bardem, qui ont deux enfants, ont reçu le même salaire pour ce film et ont établi des règles strictes pour séparer vies privée et professionnelle. Même si le "fait qu'on se connaisse bien et qu'on se fasse confiance" est d'une grande aide, a-t-elle reconnu devant la presse.

Le facétieux journaliste chilien qui a demandé à Bardem ce que ça faisait d'être "le seul homme qui apprécie de travailler avec sa femme" s'est pour sa part attiré une réponse plutôt sèche de l'acteur espagnol: "Cette question constitue un énorme manque de goût..."

La Chinoise Zhao Tao, considérée par l'influent site IndieWire comme "l'une des plus grandes actrices du monde", a quant à elle fait une dizaine de films avec son mari, le réalisateur Jia Zhangke, dont "Touch of Sin" et "Au-delà des montagnes".

Pendant les tournages, elle appelle son mari "Monsieur le réalisateur", comme le reste des acteurs, tenant elle aussi à ne pas mélanger les échanges purement professionnels des éventuelles confidences sur l'oreiller. "A la maison, on se donne des petits noms, mais cela n'appartient qu'à nous", dit-elle.