Fantine Harduin de retour sur la Croisette pour "Amin" de Philippe Faucon © BELGA

Déjà présente l'an dernier à Cannes pour "Happy End" de Michael Haneke, la Belge Fantine Harduin est de retour sur la Croisette mardi dans le cadre de la projection du film "Amin" du Français Philippe Faucon à la Quinzaine des Réalisateurs, section parallèle du Festival de Cannes.

En 2017, l'adolescente avait foulé le tapis rouge de la ville côtière française, aux côtés d'Isabelle Huppert et Jean-Louis Trintignant notamment, à l'occasion de la présentation officielle de "Happy End", retenu en compétition.

Cette fois, pas de montée des marches du Palais des Festivals pour la Mouscronnoise de 13 ans, mais un passage par la prestigieuse Quinzaine des Réalisateurs. "Je pensais ne vivre qu'une seule fois cette expérience dans ma vie donc c'est surprenant et inattendu de revenir à Cannes", a déclaré Fantine Harduin, interviewée par l'agence Belga.

Dans "Amin", la Belge incarne une jeune en pleine crise d'adolescence dont la mère (Emmanuelle Devos) entreprend une relation avec Amin, un homme venu du Sénégal pour travailler en France, laissant au pays sa femme et leurs trois enfants.

En moyenne une fois toutes les deux semaines à Paris dans le cadre de sa carrière montante, Fantine Harduin multiplie les projets cette année, parmi lesquels "Traversée en eau claire", court-métrage d'Anne Azoulay, "Adoration", long métrage de Fabrice du Welz ou encore la deuxième saison de la série "Ennemi public".

Outre "Amin", le film flamand "Ce magnifique gâteau"!" d'Emma De Swaef et Marc James Roels a également été projeté mardi à la Quinzaine des Réalisateurs.

Moyen métrage en animation image par image, découpé en quatre volets, ce film historique, avec les voix de Jan Decleir et Wim Willaert notamment, raconte l'histoire de cinq personnages de l'Afrique coloniale de la fin du 19e siècle.

Par le passé, le duo de créateurs Emma De Swaef et Marc James Roels s'est fait connaître avec "Oh Willy..." (2011), court métrage qui a remporté plus de 80 prix à travers le monde.

La Quinzaine des Réalisateurs vise à mettre en lumière le travail de jeunes auteurs ainsi qu'à saluer les œuvres de cinéastes reconnus.