Koh-Lanta: l'homme accusé d'agression sexuelle se défend


Interrogé par Téléstar, Eddy G, l'agresseur présumé de Candice Renard sur le tournage de Koh-Lanta, a donné sa version de l'histoire. D'après lui, c'est la jeune fille qui s'est allongée sur lui.


Alors que la nouvelle saison de Koh-Lanta vient d'être annulée après les accusations d'agression sexuelle, Eddy G, l'agresseur présumé est revenu sur l'affaire dans le magazine Téléstar. Le jeune homme de 33 ans nie catégoriquement les accusations portées par Candide Renard à son encontre. « Tous les soirs, j'ai dormi entre un homme et la paroi de la cabane. Candide, elle, était plus loin. Quand les cameramen sont revenus dans la nuit pour nous filmer, je me suis réveillé et Candide était à moitié sur moi. Ça a été filmé et ça me disculpe complètement », explique-t-il.

Même si une information judiciaire a été ouverte, l'homme a assuré qu'il n'a pas attendu son avocat pour s'expliquer. « J’ai suivi les policiers et, comme je n’ai rien à cacher et que je suis innocent, je n’ai même pas attendu que mon avocat arrive pour commencer à m’expliquer », a-t-il indiqué au sujet de son audition. Plusieurs autres candidats ont aussi remis en cause la version de la jeune fille, indiquant à Closer que les deux personnes n'ont jamais dormi tout seul ensemble.

L'avocat d'Eddy G a précisé que son client a été laissé libre après avoir été interrogé par la police. Pour lui, il n'existe pas de soupçon à son encontre.

Cover Media