Rashida Jones veut qu'on la prenne au sérieux


Rashida Jones ne trouve pas cela normal que certains estiment que les célébrités ne devraient pas parler de sujets sérieux. Interviewée par PorterEdit, elle a expliqué qu'elle refusait de se taire.


Rashida Jones a décidé de s'en prendre à une nouvelle forme de racisme social : celui qui frappe les célébrités. L'actrice a déclaré « détester » qu'on s'attende à ce qu'elle soit « silencieuse et débile » tout simplement parce que c'est une star.

Rashida Jones s'est imposée à Hollywood grâce à ses rôles dans des séries comiques comme The Office ou Parks and Recreation, mais depuis, l'actrice est également connue pour ses prises de parole sur des sujets très importants comme le sexisme ou le harcèlement. Dans une interview pour PorterEdit, elle a révélé qu'elle était fatiguée de ne pas être prise au sérieux. « C'est très délicat comme situation, d'avoir cette voix. Les célébrités ont moins d'occasions de s'exprimer que des gens normaux, finalement, parce que même si on a beaucoup de followers sur les réseaux sociaux, on s'attend à ce qu'on soit des amuseurs silencieux et débiles. Mais moi je n'ai jamais été comme ça », a-t-elle lancé.

Son engagement est tellement fort qu'elle a récemment choisi de mettre fin à sa collaboration avec le studio Pixar pour qui elle écrivait le scénario de Toy Story 4. Elle aurait décidé d'abandonner le projet en novembre dernier, expliquant que le manque de diversité au sein même de la production l'avait convaincue qu'elle n'avait pas envie de s'impliquer. « C'était une situation compliquée. Il suffit de voir les crédits des films Pixar, où une seule femme a réalisé un film en 25 ans, mais elle a été virée. Et c'est pareil dans tous les studios à Hollywood. Tout ce que je peux faire, c'est rester moi-même, parler et être honnête quand je sens que les choses ne reflètent pas le monde tel qu'il est aujourd'hui. En tant que société, il faut rendre des comptes », a-t-elle conclu.

Cover Media