Tom Cruise a offert un cochon domestique au réalisateur Rob Reiner


Tom Cruise a été un des habitués de l'hôtel new-yorkais The Carlyle. Dans une interview pour l'agence WENN, Matthew Miele, réalisateur d'un documentaire sur cette institution, a révélé la demande la plus folle de l'acteur au personnel, à l'époque où il avait joué dans Des Hommes d'Honneur : offrir un cochon à Rob Reiner, son réalisateur.


Tom Cruise a offert un cochon à son réalisateur Rob Reiner alors que ce dernier séjournait à l’hôtel The Carlyle à New York. Cette révélation surprenante n'est qu'une des anecdotes inclues dans le film Always at the Carlyle, de Matthew Miele, qui s'intéresse à l'un des lieux les plus riches d'histoire de l’hôtellerie new-yorkaise.

Le réalisateur a passé huit ans à s'intéresser au personnel de cet établissement réputé et à leur poser des questions sur les nombreuses célébrités qui y sont passées. Et l'histoire de Tom Cruise et du cochon est une de ses préférées. « J'ai demandé aux employés de l'hôtel de me raconter la demande la plus folle qu'ils aient jamais eue. Et une personne m'a dit "Tom Cruise a commandé un cochon pour Rob Reiner". Elle a ajouté qu'ils avaient d'ailleurs habillé le cochonnet avec un smoking. C'était complètement fou, mais on ne voulait pas en raconter beaucoup plus, alors on l'a gardé pour le générique de fin », a révélé Matthew Miele à WENN.

Tom Cruise, malheureusement, ne fait pas partie des intervenants dans le film, même s'il est un des clients réguliers du Carlyle. « Je sais que Tom est venu assez souvent pour être considéré comme un habitué, mais on ne l'a pas contacté parce que The Carlyle m'a dit qu'il n'était pas venu depuis longtemps. Nous voulions interroger des gens qui venaient plus récemment et qui restent dans cet hôtel de manière presque religieuse, et ce n'était pas le cas de Tom », a ajouté le réalisateur.

George Clooney, en revanche, fait partie du documentaire. « Il se fait payer quand il fait la promotion de quelque chose, mais cette fois-ci on parlait de quelque chose qui lui tenait vraiment à cœur et il tenait à le faire, alors même si son temps était précieux, il l'a passé avec nous et il ne pouvait plus s'arrêter de parler. Il ne disait que du bien de cet endroit, on a passé de très bons moments avec lui », a expliqué Matthew Miele.

Cover Media