Scott Baio ne sera pas poursuivi


Nicole Eggert accusait Scott Baio d'avoir abusé d'elle à plusieurs reprises lorsqu'elle était mineure, sur le tournage de Charles s'en charge. Cependant, le procureur de Los Angeles a décidé de ne pas poursuivre l'acteur.


Scott Baio ne sera pas poursuivi pour les accusations d’agression sexuelle portées à son encontre par l’actrice Nicole Eggert. Les faits seraient arrivés lors qu’elle était adolescente.

L’actrice avait affirmé que l’acteur l’avait molestée à plusieurs reprises lorsqu’ils travaillaient ensemble sur la série Charles s’en charge. Elle était mineure, mais lui maintient qu’il a eu une relation sexuelle avec elle une fois, et alors qu’elle était déjà majeure. Des sources de TMZ ont confié qu’elle a eu une réunion avec le procureur de Los Angeles et a répété ses accusations. Le procureur lui aurait dit que l’affaire était « potentiellement être portée devant les tribunaux », mais que la prescription rendait les choses impossible. Après une agression sexuelle, la victime a trois ans pour porter plainte en Californie.

Nicole Eggert a déclaré à TMZ : « J’ai toujours su que cette affaire dépassait la prescription, et malheureusement le procureur ne pourra pas poursuivre Scott Baio. Cependant, je connaissais l’importance de dévoiler cela pour que chaque future victime de Baio puisse dire ce qu’il a fait, et prévenir les parents qui pourraient laisser leurs enfants seuls avec ce violeur. Je ne pouvais plus supporter les mensonges qu’il m’avait conditionné à croire, et en tant que mère, c’était ma responsabilité de dire la vérité ».

Scott Baio n’a pas commenté la décision du procureur, mais il avait déjà nié les accusations dans un live Facebook, et ses avocats avaient envoyé à Nicole Eggert une ordonnance de cessation et d’abstention, expliquant clairement que si elle « continuait à porter ses accusations contre M. Baio à propos de coercition ou d’activités avec vous lorsque vous étiez mineure, M. Baio n’hésitera pas à prendre des moyens judiciaires contre vous », ajoutant « surtout dans ce contexte émotionnellement très chargé dans les médias, toute accusation de ce type causera à M. Baio des dommages permanents sur ses futurs projets personnels et professionnels ».

Cover Media