Woody Allen : son fils prend sa défense contre Mia Farrow


Moses Farrow a pris la défense de son père Woody Allen sur son blog. Il accuse sa mère Mia Farrow de maltraitance.


Dans un nouveau post de blog publié mercredi 23 mai (18), Moses Farrow, le fils de Woody Allen et Mia Farrow, a pris la défense de son père contre sa mère. L'homme de 40 ans, qui est photographe et aussi thérapeute familial, a déclaré qu'il ne pouvait plus rester silencieux alors que le réalisateur « est accusé d'un crime qu'il n'a pas commis », à savoir le viol de sa sœur Dylan. « Quand Soon-Yi (fille adoptive de Mia Farrow et André Prévin, et épouse actuelle de Woody Allen) était jeune, Mia lui a jeté au visage une lourde pièce de porcelaine, déclare-t-il. Heureusement, elle l'a manqué mais les morceaux brisés ont touché ses jambes. Plusieurs années plus tard, Mia l'a tapé avec un combiné de téléphone. »

Moses Farow évoque aussi des punitions extrêmes avec des enfants tirés dans un escalier et jetés dans une chambre ou un placard fermé de l’extérieur. Le photographe, adopté en 1991, finit par régler ses compte avec sa mère. « A ma mère : tu m'as toujours dit que tu appréciais chez moi ma capacité d'écoute. Je t'ai écouté pendant des années et porté ta vérité au-dessus des autres. Tu m'as dit une fois qu'il n'était pas sain de s’accrocher à la colère. Et pourtant voilà où nous en sommes 26 ans plus tard. J'imagine que ta prochaine action sera de mener une campagne de discrédit sur mon témoignage. Je sais que nous nous dirigeons vers ça. Je suis prêt à en accepter ce fardeau », a-t-il ajouté.

Dylan Farrow maintient ses dires et continue d'accuser son père de viol quand elle était enfant. Le réalisateur n'a jamais été inculpé et a toujours démenti les faits. Ces six derniers mois plusieurs actrices comme Mira Sorvino et Rebecca Hall ont déclaré qu'elles ne joueraient plus jamais avec le réalisateur.

Cover Media