Ryan Reynolds : grâce à Blake Lively, il a renoué avec son père


Sur le plateau de The Journal, Ryan Reynolds s'est ouvert sur sa relation avec son père. Pour lui, c'est Blake Lively qui l'a aidé à réparer leur relation.


Pour Ryan Reynolds, c’est Blake Lively qui l’a aidé à réparer sa relation avec son père avant que celui-ci ne décède en 2015. La star de Deadpool avait coupé les ponts avec son père depuis plusieurs années, mais au moment de devenir père à son tour, en 2014, sa femme a pensé qu’il était important que l’acteur fasse un pas et tente de réparer la relation. « Elle a un don pour cela », a-t-il dit sur le plateau de The Journal.

Le couple a célébré cette réconciliation en appelant leur première fille James, le nom du père de Ryan Reynolds. « Ca paraît juste. Toutes les relations familiales viennent avec des complications. Pour le meilleur ou pour le pire, toutes les routes mènent là. Au final, c’est plus simple de se concentrer sur les bonnes choses, plutôt que sur le négatif. Mon père est mort peu après la naissance de ma fille, mais il a pu la voir, ce qui me rend heureux », a expliqué Ryan Reynolds.

Dans l’interview, il a aussi confié son long combat contre l’anxiété, expliquant que l’attitude sévère de son père était la source de ses problèmes. « Mon père était quelqu’un de dur. Quelqu’un de bien sur de nombreux aspects, mais il était dur avec nous. Je ne dis pas ça pour faire pleurer dans les chaumières, chacun a son bagage, mais grandir dans mon foyer, ce n’était jamais simple, ou relaxant, et je sais que, durant ma vie, j’ai géré l’anxiété de diverses façons », ajoute-t-il.

Cependant, la comédie et le sport l’ont aidé à combattre cette anxiété. « Je cherche l’humour dans les situations, afin de ne pas chercher la tristesse et le deuil. J’ai tendance à être plutôt déprimé, et j’ai des problèmes d’anxiété, ce genre de choses. Pour moi, c’est plus psychologique. L’exercice est un moyen d’évacuer ces démons », a-t-il ajouté.

Cover Media