13 Reasons Why : le casting défend la séquence polémique de la nouvelle saison


La série 13 Reasons Why a provoqué la controverse en orientant le scénario vers une histoire d’agression sexuelle. Le casting est venu défendre ce choix sur le plateau de Good Morning America.


La série 13 Reasons Why a dû essuyer une vague de critiques visant le virage scénaristique opéré sur la deuxième saison. Le fait d’avoir orienté la trame vers une histoire d’agression sexuelle n’a pas été du goût du Parents Television Council (PTC), appelant carrément Netflix à déprogrammer la nouvelle saison de sa série à succès sorti il y a quelques jours.

Les derniers épisodes, produits par Selena Gomez et sa mère Mandy Teefey, s’attaquent aux problèmes de viols et à la présence d’armes à feu dans les écoles, une année après une première saison déjà critiquée pour mettre en avant la question du suicide. En conséquence, le casting a tenu à s’élever contre ces critiques tout en tenant à affirmer que les problèmes soulevés par la série étaient important et devraient partout faire l’objet de discussions entre parents et enfants.

« Quand j’ai été prise pour la saison 1, je ne savais pas comment appréhender le dialogue (sur la dépression et le suicide), a déclaré Alisha Boe qui campe le rôle de Jessica Davis ayant survécu à un viol. Je n’avais pas les mots pour l’exprimer. J’avais 19 ans, et après avoir filmé la première saison, j’ai pu avoir un dialogue ouvert avec ma mère, ma famille et mes amies, alors j’ai beaucoup appris. »

Idem pour Katherine Langford qui jouait Hannah Baker, la victime suicidée de la première saison, qui a pu recueillir les commentaires de nombreux spectateurs qui ont pu s’identifier aux problèmes rencontrés par son personnage dans la série. Devin Druid, dont le personnage amène une arme à feu à l’école dans les nouveaux épisodes est du même avis : il est nécessaire de mettre avant des sujets aussi important afin de lancer des messages forts à la jeune génération.

Cover Media