Tomb Raider : critique et avis du film sur les origines de Lara Croft, avec Alicia Vikander


Le pitch en une phrase (ou presque) : 

7 ans après la disparition de son père, l'archéologue Richard Croft, Lara s'est isolée dans un appartement londonien et galère pour payer son loyer, refusant de toucher à l'héritage familial car persuadée que son paternel est encore en vie. Jusqu'au jour où elle découvre l'énorme secret que ce dernier cachait...

Le casting : 

Oscarisée en 2016 pour The Danish Girl, Alicia Vikander incarne pour la première fois une héroïne pop, et on peut dire que le pari est réussi. Moins "toute en forme" qu'Angelina Jolie, la jeune actrice suédoise offre une dimension nouvelle à Lara Croft à travers ce voyage initiatique très réussi. Côté seconds rôles, Dominic West (The Wire) assure un Richard Croft intéressant tandis que Walton Goggins campe Vogel, un méchant aux accents psychopathes des plus angoissants.

Pourquoi ça vaut le coup de payer 11 euros sa place :

Ce reboot explore la jeunesse d'une Lara encore jeune et en recherche de repères. L'esthétique du film et la réalisation minutieuse de Roar Uthaug (The Wave) font mouche. Les scènes d'action s'enchainent à une vitesse étourdissante, soutenus par une toile de fond loin d'être inintéressante. En bref : ce reboot est une réussite.

L'info pour frimer à la fin du film :

Roar Uthaug a commencé sa carrière de réalisateur par des pub' télévisées en Norvège. Et la toute première de sa carrière mettait en scène une jeune héroïne badass et court-vêtue fuyant un monstre dans le désert... Ca ne vous rappelle pas quelqu'un ?

Conclusion et Label Gentside : si vous êtes un fan de la première heure, vous découvrirez une toute nouvelle Lara qui ne renie pas pour autant ses origines. Un mélange de classique et de nouveauté qui saura convaincre tout type de public. 

Notre Note : GGGG

Barème (ça peut toujours servir) :

G : Sortez tout de suite de la salle

GG : Ça casse pas trois pattes à un canard (comme dirait mon père)

GGG : C’était cool, mais il rentrera pas dans mon top 10

GGGG : On peut rembobiner et recommencer ?!

GGGGG : On est pas loin de crier au génie