Affaire Mennel : la candidate de The Voice "ruinée" à cause de TPMP ?


Ce 15 février, Cyril Hanouna est une fois de plus revenu sur l'affaire Mennel sur le plateau de Touche pas à mon poste. Après la vive discussion qui a eu lieu à son sujet il y'a quelques jours entre les chroniqueurs de l'émission, la production avait tout de même souhaité inviter ce jeudi la jeune femme afin de lui donner à son tour la parole. Mais l'ex-candidate de The Voice a préféré décliner l'invitation. Le motif ? Celle-ci serait désormais ruinée à cause de TPMP.

"Ce matin, la production l'a appelée (...) Lionel Stan, le président de la société, lui a dit 'voilà on aimerait que tu viennes t'expliquer, on aimerait bien que tu viennes sur Touche pas à mon poste !' et elle lui a dit 'moi j'étais fan de TPMP et le soir où ils ont parlé de moi j'étais devant mon poste et j'ai été dévastée par ce qui a été dit'", a expliqué Cyril Hanouna en prenant la parole au nom de Mennel.

"Elle dit qu'aujourd'hui à cause de cette aventure The Voice et de ce qui s'est passé, elle ne peut plus exercer comme prof d'anglais (...)", a ajouté l'animateur avant de poursuivre : "Elle a dit aussi que c'était TPMP qui avait beaucoup parlé de la polémique et quand j'ai su qu'elle était mal comme ça (...) ça m'a fait beaucoup beaucoup de peine".

Accusés par beaucoup d'avoir eu la dent trop dure envers la jeune femme, les chroniqueurs de TPMP assument toutefois leurs propos, à l'image de Gilles Verdez qui pense que ce débat autour de Mennel était nécessaire. "Moi je ne nie pas notre responsabilité ici, c'est vrai, et j'en suis fier, on a été précepteur en matière du débat (...) mais moi si elle venait ici pour s'expliquer avec nous de manière extrêmement sereine, sans agressivité, moi je trouve que ce serait un débat très intéressant, a-t-il fait savoir.