Kim Kardashian évoque son entretien avec Donald Trump


Kim Kardashian s’est confiée au site Mic sur son entretien avec Donald Trump. La star de télé-réalité est optimiste sur le cas de la grand-mère Alice Marie Johnson.


Kim Kardashian a rencontré le président Donald Trump à la Maison Blanche ce mercredi (30 mai 18) afin de discuter de la réforme de la justice criminelle et de plaider la cause d’Alice Marie Johnson. La grand-mère de 69 ans est actuellement condamnée à perpétuité au centre correctionnel, Aliceville Corecctional Falicity, dans l’Alabama, pour avoir commis un seul premier délit non violent lié à la drogue.

Dans un entretien accordé au site Mic à la suite de sa rencontre avec le président, la star de L’Incroyable Famille Kardashian a confirmé que ce dernier soutenait sa campagne. « Je pense qu’il a vraiment consacré du temps à écouter ce que nous avons fait pour Alice (Johnson), a-t-elle confié. Il a vraiment compris, et j’espère beaucoup que cela puisse s’arranger de façon positive. »

Depuis la découverte de l’affaire l’an dernier (17), Kim Kardashian et son avocate Shawn Holley, aux côtés de la fille du président, Ivanka Trump, et de son mari Jared Kushner, ont fait pétition pour qu’elle soit libérée. Kim Kardashian a reconnu que le travail de Jared Kushner, qui officie en tant que conseiller principal de son beau-père et l’a récemment encouragé à soutenir une loi sur la réforme des prisons, a été essentiel à la campagne, donnant au président une « passion » pour leur cause. « Je suis entrée, Shawn (Holley) et moi, pour vraiment discuter, avec le président, d’Alice Johnson et lui expliquer pourquoi elle ferait une si bonne personne à gracier, a-t-elle expliqué. Le président a l’air d’avoir une passion pour tout que ce que Jared (Kushner) essaye de faire, et cela me rend simplement heureuse que cette discussion avance. »

Ses commentaires arrivent à la suite des remerciements qu’elle a adressés à Donald Trump sur les réseaux sociaux pour le temps qu’il lui a consacré. « Nous sommes optimistes à propos de l’avenir de Mme Johnson et avons l’espoir qu’elle - et de nombreuses autres comme elle - obtiennent une seconde chance dans la vie », a-t-elle tweeté.

Cover Media