Ethan Hawke n'a pas ri aux blagues de Robin Williams sur le tournage du Cercle des Poètes Disparus


Ethan Hawke était convaincu que Robin Williams ne le portait pas dans son cœur car il ne riait pas à ses blagues sur le tournage du Cercle des poètes disparus. Comme il l'a expliqué dans le talk-show Graham Norton Show, il s'agissait d'une technique d'acteur.


Ethan Hawke a percé en tant qu'acteur dans la peau de l'élève Todd Anderson, dont le professeur d'anglais est John Keating, campé par Robin Williams dans le film Le Cercle des Poètes Disparus, sorti en 1989. L'acteur de Training Day était à deux doigts d'abandonner ses rêves d'acteur à l'époque et il était tellement déterminé à faire bonne impression qu'il était frustré que tout le monde rie aux blagues de la star de Jumanji.

« Robin Williams était incroyablement drôle, détendu, inventif et il improvisait constamment, et plus l'équipe riait, plus il faisait des blagues, a expliqué la star de 47 ans dans le talk-show britannique Graham Norton Show. Mais je voulais vraiment être un acteur sérieux et j'avais lu Stanislavski (livre sur les techniques d'interprétation théâtrale et cinématographique). Je voulais être dans mon personnage donc je ne riais pas de ses blagues... Plus il était drôle, plus mes oreilles fumaient. »

L'acteur, décédé en 2014, avait fait remarquer à son jeune camarade à quel point il était sérieux, alors ce dernier était convaincu qu'il le « détestait ». Il fut donc choqué de découvrir que la star de Mrs Doubtfire l'avais recommandé à son agent. « Après la sortie du film, j'ai reçu un appel de l'agent de Robin qui me demandait de me représenter, car Robin lui avait dit que j'allais devenir quelqu'un un jour, c'était un homme adorable et gentil », a poursuivi Ethan Hawke.

L'acteur américain a également avoué qu'il « n'avait pas assuré » à de nombreuses reprises en matière de choix de rôles, rappelant qu'il avait refusé le rôle de Will Smith dans Independance Day parce qu'il pensait que le scénario était bête. « J'ai lu un jour le scénario de Independance Day et je m'en suis moqué parce que j'étais arrogant et que je le trouvais très mauvais, a-t-il admis. Quand le film est sorti, je suis allé le voir avec ma copine qui s'attendait à ce que ce soit horrible et ça a été un énorme succès. Après le film, elle a dit : "T'es un idiot". »

Cover Media