Les récompenses parodiques de la télévision française ont couronné une nouvelle fois Cyril Hanouna du titre de pire animateur. Daphné Bürki décroche le titre chez les dames.

C'est la cinquième fois que l'animateur de "Touche pas à mon poste" sur C8 se voit décerner la "récompense". Il n'est pas venu chercher son prix lors de la cérémonie des "Gérard de la télévision" diffusée lundi soir sur la chaîne Paris Première.

Chez les dames, l'animatrice de France 2 Daphné Bürki a été choisie par un maximum de votants sur Twitter pour son émission "Je t'aime, etc." sur France 2.

Mais les Gérard, ce sont aussi des prix aux titres les plus farfelus les uns que les autres. Ces trophées potaches ont été attribués par un jury de journalistes, conformément à la tradition de cette cérémonie.

Et là encore, "TPMP", le sigle du talk-show de Cyril Hanouna, figure parmi les lauréats ("Gérard de l'émission où on bouffe vraiment n'importe quoi", en tant qu'"émission où on avale sa dignité"). Laurent Ruquier a obtenu le "Gérard de l'idée du siècle" pour avoir voulu "apporter un côté plus féminin et plus tolérant à 'On n'est pas couché' en prenant comme chroniqueuse Christine Angot".

Jean-Pierre Foucault, qui présente toujours le concours Miss France sur TF1, a décroché le "Gérard de l'animateur dont tu sais pas s'il est toujours vivant ou si c'est des rediffs", tandis que BFM TV récoltait le "Gérard du scoop" (catégorie où elle était la seule chaîne nommée) pour "la neige perturbe la circulation automobile".