Les Gérard de la télévision : le palmarès


Lundi soir a eu lieu la cérémonie des Gérard de la télévision, une cérémonie satyrique ayant pour but de récompenser les pires programmes et animateurs de la télévision. Voici le palmarès.


Le paysage audiovisuel français est vaste et divers. Il peut être fait d'émissions excellentes comme d'autres qui le sont... moins. C'est ce que vise l'équipe des Gérard, qui chaque année depuis douze ans récompense ce qu'ils considèrent être le pire de la télévision française. La dernière cérémonie a eu lieu hier (4 juin 18), et voici le palmarès. Si vous y vous voyez une de vos émissions favorites, pas de honte à avoir, toutefois !

Jean-Marc Morandini a été récompensé du Gérard du « retour coup de théâtre qui fait encore plus flipper que le retour du mec à la fin du film à qui tu as mis trois balles pour être sûr qu’il était bien mort, plus une quatrième directement dans la tête pour bien voir sa cervelle sortir et être sûr qu’il ne se relèvera pas, et pourtant il se relève et vient vers toi en bavant ». Jean-Jacques Bourdin, quant à lui, a reçu le Gérard de « l’animateur qui fait tellement peur que tu dis à ton gosse qu’il va venir lui lire une histoire quand il refuse de finir son filet de flétan ».

Pour Pascal Praud, ce fut le Gérard de l’émission « bistro du coin où on débat entre couilles sur la question de savoir si y aurait quand même pas un problème avec les bonnes femmes et les Arabes ». Gilles Verdez a lui reçu le Gérard du « légume », tandis que pour Claire Chazal, c'était le Gérard du « retour de la mamie ».

La chaine Viceland a reçu le Gérard de « la chaîne qui a plus un nom de pseudo pour traîner sur les sites de rencontre la nuit que pour faire venir les téléspectateurs ». L'émission La Case en +, de Cyrille Erdin, a reçu le Gérard de « l’émission de Canal+ dont tu as appris l’existence parce qu’un jour ton chat a appuyé accidentellement sur la chaîne numéro 4 de la télécommande alors qu’il était en train de courser une mouche dans l’appart’ ».

Faustine Bollaert a reçu le Gérard de « l’animatrice sur laquelle tu fantasmais avant et qui te fait comprendre que t’as pris un sérieux coup de vieux quand tu la vois un après-midi sur une chaîne du service public entre deux pubs pour Menoposita sécheresse intime et juste après la série allemande qui va à 2 à l’heure ».

Car il faut bien savoir se récompenser, Les Gérard ont reçu le Gérard de « l’émission d’humour dont le seul truc qui fait rire, c’est les audiences ». Sept à Huit, qui commence à 17h15 a reçu le Gérard de « l’émission qui pourrait quand même s’acheter une montre ». Pour Touche Pas A Mon Poste, l'émission de Cyril Hanouna, ce fut le Gérard de « l’émission où on bouffe vraiment n’importe quoi (à savoir, sa dignité) ».

Alessandra Sublet a elle été récompensée du Gérard de « l’animatrice dont on n’a plus du tout de nouvelles et franchement, ça commencerait à nous inquiéter, on lancerait bien une alerte enlèvement mais en fait en y réfléchissant bien, on s’en fout ».

BFMTV a reçu le Gérard du Scoop pour son sujet « La neige perturbe la circulation automobile ». Mac Lesggy a reçu le Gérard de « l’animateur qui a une tête à jouer le méchant dans un téléfilm de France 3 ». Laurent Ruquier a été récompensé du Gérard de « l'idée du siècle pour apporter un côté plus féminin et plus tolérant à On n’est pas couché en prenant comme chroniqueuse Christine Angot ». Eglantine Emeye et Jamy Gourmaud ont eux été lauréats du Gérard du « duo d’animateurs qui ont un nom de biscuits solidaires sans gluten au cacao bio de Madagascar issu du commerce équitable ».

Pour Cyril Hanouna et Yann Barthès avec leur course à l'audience, c'est le très fin « Gérard du concours de bites ». Jean-Pierre Foucault sera ravi d'apprendre qu'il a eu le Gérard de « l’animateur dont tu sais pas s’il est toujours vivant ou si c’est des rediffs », pour son émission Miss France. Le très énigmatique Gérard de la Boule a été attribué à la boule noire qui a empêché Bernard et Odette de gagner Motus le 17 mai 2018.

Antoine de Maximy a reçu pour J'irai dormir chez vous le Gérard du « concept d’émission inventé par des créatifs sous cocaïne, sauf que leur dealer s’est gouré et il leur a vendu du crack coupé à l’essence ».



L'animateur déchu Tex était à l'honneur avec une catégorie spéciale pour lui : le Gérard de la meilleure blague de Tex, qui fut attribué à « quel est le point commun entre un homosexuel et un élastique ».



L'émission Je t'aime, etc a reçu le Gérard de la meilleure table avec des chroniqueurs autour qui viennent parler de l’actualité.



Le Gérard de l'accident industriel a été attribué à Canal +, pour l'ensemble de sa grille.



Quant au public, qui devait voter pour le Gérard de l'animateur et celui de l'animatrice, ils ont élu respectivement Cyril Hanouna et Daphné Bürki.

Cover Media