Sandra Bullock a manqué d'abandonner sa carrière à cause du sexisme


Sandra Bullock a eu une belle carrière, fructueuse. Mais elle a confié à USA Today qu'elle avait failli quitter Hollywood à cause du sexisme qui y régnait.


Sandra Bullock a failli quitter Hollywood à cause du sexisme de certaines personnes influentes dans l’industrie du cinéma. La star de Gravity a eu une carrière émaillée de succès, dont un Oscar pour son rôle dans The Blind Side, mais elle admet que le sexisme qu’elle a subi au début de sa carrière lui a fait repenser son choix.

« C’était dur pour moi, parce que j’avançais dans la vie avec des œillères, et j’allais là où (je sentais) que j’étais une moins que rien parce que j’étais une femme, a-t-elle expliqué à USA Today. Et c’était dur à avaler. J’ai ressenti beaucoup de tristesse à cause de ça. Je me disais ‘’Wow, peut-être que je devrais m’en aller de là. Peut-être que je devrais faire quelque chose d’autre de ma vie’’. Et c’était pile au moment où je commençais à avoir du travail. Je ne voulais pas faire partie d’un monde où on faisait cette expérience. »

Sandra Bullock a réellement percé en 1994 avec son rôle dans Speed. Elle explique aussi qu’elle n’avait aucune idée des inégalités qui pouvaient exister entre les sexes à Hollywood, car elle n’a pas grandi entourée de sexisme. « Ma carrière a été un effet domino de personnes disant ‘’Je voudrais que cette personne remplisse ce rôle’’. Et pas juste l’industrie, mais des gens dans ma vie. Ma mère m’a élevée en me disant que je n’avais pas besoin d’être mariée, que je pouvais forger mon propre destin. On gagne son propre argent, on est soi-même. Et je suis littéralement rentrée dans ce monde en me disant qu’il n’y avait pas d’inégalités, que tout le monde était égal, et que je pouvais faire ce qu’un homme faisait. »

Mais elle a eu une épiphanie révélant qu’elle s’est rendue compte qu’on l’a traitait comme ça parce qu’elle « a un vagin ».

Cover Media