Kim Kardashian : grosse émotion après la grâce présidentielle accordée à la grand-mère dont elle a plaidé la cause


Kim Kardashian est allée jusqu'à la Maison Blanche pour demander la libération d'une prisonnière condamnée à la perpétuité pour un délit mineur. Elle s'est réjoui de sa libération sur Twitter.


Kim Kardashian « n'oubliera jamais » le coup de téléphone chargé d'émotion qu'elle a partagé avec Alice Marie Johnson, condamnée à perpétuité pour un délit mineur, après qu'elle lui a appris la nouvelle de sa grâce ce mercredi 6 juin (18). La star de la télé-réalité s'est intéressée à l'histoire de cette grand-mère emprisonnée depuis plus de vingt ans l'an dernier (17), et depuis, elle a tout tenté pour la faire libérer. Elle a recruté un ténor du barreau, Shawn Holley, pour la faire sortir de la prison où elle était incarcérée, à Aliceville, en Alabama.

Alice Marie Johnson purgeait une peine de prison à perpétuité pour un délit non violent, lié à la drogue. Il s'agissait de sa première condamnation. La semaine dernière, Kim Kardashian et maître Shawn Holley ont rencontré le président américain Donald Trump pour parler d'une réforme du système carcéral, et demander la grâce présidentielle pour Alice Marie Johnson. La fille du président, Ivanka, et son mari, Jared Kushner, se sont eux aussi ralliés à la cause.

Et, ce mercredi (5 juin 18), leur vœux a été exaucé. Kim Kardashian a eu l'honneur d'annoncer la nouvelle à la désormais ancienne prisonnière, par téléphone. « C'est la meilleure nouvelle du monde », s'est réjoui Kim Kardashian sur Twitter, partageant un lien vers un article de Mic.com à propos du pardon présidentiel.

Elle a ajouté : « Je suis si reconnaissante envers Donald Trump, Jared Kushner et tous ceux qui ont montré de la compassion et ont fourni des heures d'effort pour ce moment important pour Mme Alice Marie Johnson. Cette grâce inspire et donne de l'espoir à tous ceux qui, eux aussi, ont besoin d'une deuxième chance. Le coup de téléphone passé à Alice sera à jamais l'un de mes meilleurs souvenirs. Lui dire en premier et entendre ses cris, puis pleurer ensemble est un moment inoubliable ».

Cover Media