Dylan Farrow réagit aux commentaires de son père, Woody Allen, sur #MeToo


La fille adoptive de Woody Allen, Dylan Farrow, s'en est de nouveau prise au réalisateur. Dans un post Twitter, elle affirme que ses récentes déclarations sur le mouvement #MeToo ne visent qu'à la discréditer.


Woody Allen s'est proposé de devenir le représentant de #MeToo, le mouvement qui lutte contre le harcèlement et les abus sexuels. Dylan Farrow, sa fille adoptive, affirme depuis longtemps que le réalisateur de Blue Jasmine l'a agressée sexuellement en 1992, alors qu'elle n'était qu'une enfant, des accusations qu'il a toujours niées et pour lesquelles il n'a pas été condamné malgré l'action en justice intentée par la mère de Dylan, Mia Farrow.

Malgré cette histoire familiale compliquée, le cinéaste américain a récemment affirmé qu'il soutenait pleinement la campagne anti-harcèlement sexuel qui balaie actuellement Hollywood, et a déclaré qu'il serait l'exemple type d'un homme qui n'a pas profité de son pouvoir. « Je suis un grand défenseur du mouvement #MeToo, a-t-il déclaré à Periodismo Para Todos, un journal d'information argentin. Ça me peine quand ils trouvent des gens qui harcèlent des femmes et des hommes innocents, c'est une bonne chose qu'ils les exposent. Mais vous savez, je devrais être la tête d'affiche du mouvement #MeToo. J'ai travaillé dans le cinéma pendant 50 ans, j'ai travaillé avec des centaines d'actrices, et pas une seule, qu'elle soit grande star ou débutante, n'a suggéré la moindre attitude déplacée. »

Cependant, Dylan Farrow pense que ces commentaires du réalisateur de 82 ans ne sont qu'une tentative « désespérée » de se présenter sous un meilleur jour. « Toutes les singeries récentes de Woody Allen démontrent sa volonté de sauver une carrière maintenant chancelante, a-t-elle écrit sur Twitter. Tout ce qu'il dit maintenant n'est rien d'autre qu'une stratégie de communication calculée pour tenter de discréditer les accusations crédibles qui ont été portées contre lui. Nous en savons tous davantage maintenant et savons ce que les hommes puissants sont prêts à faire pour humilier et faire taire leurs victimes. »

Woody Allen n'a jamais été inculpé suite aux accusations de sa fille adoptive.

Cover Media