Angelina Jolie : son porte-parole dénonce les publications « mensongères » des documents sur son droit de garde


Hier (13 juin 18), des documents légaux ont été publiés indiquant qu’Angelina Jolie ne laissaient pas ses six enfants voir assez souvent leur père Brad Pitt. Un porte-parole de l’actrice a déclaré à The Blast qu’il s’agissait d’une manœuvre « déplorable ».


Le porte-parole d’Angelina Jolie a dénoncé les informations parues hier et la diffusion d’une partie des accords entre l’actrice et Brad Pitt sur la garde de leurs six enfants. Dans ces documents légaux publiés par plusieurs médias, on pouvait lire que le juge enjoignait sérieusement la comédienne à laisser son ex-mari voir plus souvent leurs enfants au risque de remettre en cause son droit de garde à elle.

Un nouvel agenda pour les vacances d’été a été établi pour permettre à Brad Pitt de passer du temps avec Maddox, Pax, Zahara, Shiloh, Knox et Vivienne. Le juge a fortement conseillé à Angelina Jolie de s’y plier. « Si les enfants mineurs sont coupés de leur père (…), il pourrait en résulter une réduction du temps qu’ils passent avec (Angelina Jolie) et la Cour pourrait donner la garde principale à (Brad Pitt) », peut-on lire dans les documents légaux.

Pour le porte-parole d’Angelina Jolie, il s’agit là de rapports « mensongers ». « C’est déplorable que quelqu’un, par pur égoïsme, fasse fuiter des parties d’un rapport de justice confidentiel et sous scellé pour donner une image fausse et injuste de la réalité, a confié le représentant de l’actrice à The Blast. Cette fuite mensongère n’est pas dans le meilleur intérêt des enfants. Depuis le début, Angelina s’est concentrée uniquement sur leur bien-être et leurs besoins, raison pour laquelle il était si important que cette dernière audience soit menée en privé. »

Brad Pitt et Angelina Jolie se sont séparés en septembre 2016.

Cover Media