Terry Gilliam devra payer pour L'Homme qui tua Don Quichotte


Coup dur pour Terry Gilliam dans son procès concernant son film L'homme qui tua Don Quichotte. Selon la décision d'un juge français, il devra payer 11.600 dollars à un ancien producteur, Paul Branco.


Terry Gilliam a été attaqué en justice par Paulo Branco, d'Alfama Films Production, pour rupture de contrat, affirmant qu'il possède les droits du film L'Homme qui tua Don Quichotte qu'il a abandonné en tant que producteur, avant même que les caméras aient commencé à filmer. Il a également demandé qu'une décision soit prise pour empêcher le film d'être présenté au Festival de Cannes le mois dernier (mai 18). Le film a finalement pu être projeté à condition qu'il comporte un avertissement avant le film, stipulant que la projection n'influençait pas la plainte du producteur sur les droits du film ou sur les procédures judiciaires en cours.

Cependant, la star des Monty Python a maintenant reçu l'ordre de verser des dédommagements, ordre émanant d'un juge français qui a déterminé que le contrat de 2016 accordant à Paulo Branco les droits sur le film devait rester en place. Suite à cette décision, Paulo Branco a annoncé son intention de continuer à intenter une action en justice contre les nouveaux producteurs du film, la maison de production Kinology, ainsi qu'Ocean Films, le distributeur du long-métrage, et les responsables du Festival de Cannes. « Cette décision signifie que les droits sur le film appartiennent à Alfama, a déclaré Paulo Branco dans un communiqué. Toute exploitation du film jusqu'à présent est totalement illégale et n'a pas l'autorisation d'Alfama. Nous demanderons des dommages et intérêts à tous les acteurs de cette production illégale et surtout à tous ceux qui ont été complices de son exploitation illégale. Nous tenons tout le monde pour responsable. »

Le film est sorti en France en mai (18) et devrait sortir en Europe le mois prochain. Amazon Studios avait acquis les droits de distribution aux États-Unis, mais les responsables de l'entreprise ont abandonné le projet lorsque l'action en justice a été lancée.

L'homme qui a tua Don Quichotte se base vaguement sur le roman Don Quichotte de Miguel de Cervantes, et met en vedette Adam Driver et Jonathan Pryce.

Cover Media