Le directeur artistique de Locarno Carlo Chatrian à la tête de la Berlinale © BELGA

Le directeur artistique du festival du cinéma suisse de Locarno, l'Italien Carlo Chatrian, va succéder à l'Allemand Dieter Kosslick à la tête de la Berlinale, le festival du film de Berlin, affirment mardi des médias allemands.

M. Chatrian, 46 ans, va être nommé vendredi directeur du prestigieux festival de Berlin, affirment dans leurs éditions en ligne les journaux populaires allemands Bild et BZ, citant des sources au sein du conseil de surveillance de la Berlinale.

Il va prendre la succession de Dieter Kosslick, 70 ans, en poste depuis 2001 et dont le contrat arrive à échéance en mai 2019, rappelle l'agence de presse allemande DPA.

Critique de cinéma, auteur d'ouvrages sur le 7e Art, M. Chatrian est directeur artistique du festival de Locarno depuis 2012.

Dans un entretien avec l'hebdomadaire allemand Die Zeit en 2017, il avait déclaré : "la Berlinale est un festival génial avec beaucoup de potentiel mais je ne crois pas que je sois fait pour lui, d'autant que je ne parle pas allemand".

La succession ouverte de Dieter Kosslick avait suscité un vif débat dans le milieu du cinéma allemand autour du statut international de la Berlinale, plusieurs metteurs en scène - dont Fatih Akin et Volker Schlöndorff - réclamant un "nouveau départ" pour un festival "qui a perdu son rang".

"Le but doit être de trouver une personnalité (...) exceptionnelle, passionnée par le cinéma, disposant d'un réseau mondial et capable de mettre le festival sur un pied d'égalité avec (ceux de) Cannes et Venise", écrivaient dans un communiqué plusieurs réalisateurs.

Parmi les candidats potentiels évoqués pour succéder à M. Kosslick figuraient également Rajendra Roy (du Museum of Modern Art de New York), Cameron Bailey (festival du film de Toronto) et Bero Beyer (festival du film de Rotterdam), rappelle la chaine de radio berlinoise RBB sur son site internet.

Créé en 1951, la Berlinale se tient chaque année en février dans la capitale allemande. Dotée d'un budget de 25 millions d'euros, elle a attiré environ 490.000 spectateurs en 2018, selon son site internet.