Dani et Emmanuelle Seigner préparent deux chansons inédites


Dani est actuellement en tournée avec Emmanuelle Seigner avec qui elle chante et qui lit des extraits de son livre, La nuit ne dure pas. De passage au Festival Des Livres, Des Stars à Marseille, l’interprète de Boomerang a raconté à Cover Media la naissance de leur duo et leurs projets à venir.


Installée sur la terrasse de L’Equinoxe, sur l’Escale Borély à Marseille où s'est déroulé le Festival Des Livres, Des Stars ce week-end (15-17 juin 18), Dani savoure son succès de la veille. La chanteuse et actrice s’est produite lors d’un concert privé à La Casa Delauze avec Emmanuelle Seigner dans le cadre du festival littéraire. « Emmanuelle (Seigner), je la connais depuis toujours, je connais très bien son mari (le réalisateur Roman Polanski), depuis toujours aussi. Elle fait partie de ma vie et de mon cœur », confie Dani à Cover Media entre deux bouffées de cigarettes.

L’idée de ce duo inédit est né après la sortie du nouveau livre de Dani, La nuit ne dure pas (ed. Flammarion). « Quand le livre est sorti, on m’a demandé de faire des lectures, et moi je n’ose pas lire le livre, explique Dani. J’ai dit "Moi je ne peux pas le lire, mais peut-être qu’on peut faire venir un invité ou une invitée". Au départ je voulais que ce soit un mec. Je tournais à ce moment-là avec Benoît Magimel. Il a lu le livre, il trouvait ça bien et voulait le faire. Puis entre temps il est parti sur un autre film et ensuite j’ai appelé Emmanuelle. »

Emmanuelle Seigner « a dit oui tout de suite ». Les deux artistes ont alors commencé à se voir pour mettre sur pied ce projet. « Quand on a commencé à bosser, elle qui a une voix très enfantine, presque cristalline, ça allait bien avec ma voix qui est... un peu plus ancienne on va dire, dans les graves. Le mariage des deux a tout de suite fonctionné. Ensuite, au niveau du répertoire, elle a des chansons que j’adore. On s’est dit "Pourquoi pas mixer les deux". Chanter Boomerang avec elle, ça me plaît beaucoup. C’est très joli, c’est différent. » Parmi les autres titres qu’elles chantent sur scène, on retrouve une autre chanson signée Serge Gainsbourg, Laisse tomber les filles, qu’interprétait France Gall. « Ce titre prend une autre dimension aujourd’hui, et aussi grâce à la façon dont Emilie (Marsh, la guitariste qui les accompagne sur scène) l’a arrangée à la guitare. C’est une super guitariste, on est vraiment un trio. Elle est importante, car elle fait aussi les chœurs. On a fait Pull Marine hier, car la dernière fois qu’on l'a chantée, c’était à Cannes où Isabelle Adjani était. Avec Pour un flirt (Michel Delpech), vu comment les femmes parlent en ce moment, nous on a préféré dire les choses comme ça. Elle prend aussi une autre dimension », ajoute Dani.

Ce spectacle, Dani et Emmanuelle Seigner vont l’emmener sur les routes de France avec des dates prévues jusqu’à l’année prochaine. « Il faut que ça soit exact. Il ne faut pas que ça soit anticipé. Il faut que ça soit naturel et pas conceptualisé. Il faut que le son soit bon, qu’on chante bien et après on livre l’histoire », explique-t-elle. Si les deux artistes chantent des reprises ou des titres de leur propre répertoire, des duos inédits sont également en préparation. « On va enregistrer deux chansons qu’on nous a écrites. On va faire ça comme ça, de façon naturelle, car un album, c’est long à préparer, surtout en duo. De plus, on a pas mal de dates dans l’année qui arrivent, jusqu’à l’année prochaine. C’est dingue d’ailleurs », conclue Dani, un sourire aux lèvres.

Cover Media