Helena Bonham Carter : de filles en aiguille


Helena Bonham Carter a appris à coudre pour son rôle dans Ocean’s 8. La comédienne est à l’affiche du polar au féminin.


Helena Bonham Carter tenait à apprendre à coudre avant de tourner Ocean’s 8 parce qu’elle voulait donner l’impression qu’elle pourrait fabriquer une robe à partir de rien. La comédienne britannique incarne la créatrice irlandaise Rose Weil dans le film, et son style sur le tapis rouge a souvent interrogé les plus vigilants des fashionistas. De fait, dans Ocean’s 8, elle voulait non seulement être irréprochable, mais elle souhaitait aussi prouver qu’elle savait de quoi elle parlait.

« Même si Rose n’est plus au sommet de son art, c’est une créatrice très douée, a-t-elle expliqué à WENN. Du coup, je voulais pouvoir fabriquer une robe. C’est un des avantages de mon métier – on perçoit le monde à travers les yeux d’un autre. Avec Rose, c’était à travers ceux d’une créatrice, et l’expérience était très différente de ce que je connaissais. »

Afin d’affiner ses recherches, l’actrice a passé ses journées avec les costumiers et a pris des cours de couture et de drapées. Mais elle a aussi perfectionné son accent irlandais. « Franchement, il n’y a aucune raison d’en avoir fait une Irlandaise, mais je me suis dit que ça convoquerait peut-être quelques fées, et j’en avais bien besoin », a-t-elle ajouté en souriant.

Son travail s’est avéré payant, puisque sa prestation a été saluée par les critiques, mais aussi ses partenaires. En effet, Sandra Bullock, qui se retrouve à la tête du groupe de comédiennes du film, a confié qu’elle n’avait que de l’admiration pour celle qu’elle décrit comme une « reine ». « Je n’ai jamais rencontré personne d’aussi gentil et singulier. Et elle est totalement imprévisible dans ses scènes. C’est écrit d’une certaine manière et… Helena débarque. Elle nous a forcés à être toujours prêtes à rebondir », a confié la partenaire d’Helena Bonham Carter dans Ocean’s 8, qui est sorti la semaine dernière en France.

Cover Media