Alyssa Milano propose d’accueillir des enfants de migrants


Alyssa Milano a pris parti dans le scandale des enfants de migrants séparés de leurs familles et détenus en cage aux Etats-Unis. Comme le relaye le New York Post, la comédienne a proposé d’en accueillir chez elle.


Alyssa Milano a proposé d’accueillir des enfants de migrants séparés de leurs parents par les lois de Donald Trump. Le mois dernier (mai 18), ce sont des milliers d’enfants mexicains qui se sont ainsi retrouvés en cage, comme l’ont montré des images effarantes, à cause des lois récentes qui ont autorisé les agents des douanes à mettre des mineurs en détention à cause de la politique tolérance zéro à l’égard des clandestins mexicains traversant la frontière américaine.

Mercredi (20 juin 18), Donald Trump a décidé de défaire son décret scandaleux, mais les enfants n’ont pas encore retrouvé leurs familles et jeudi, le Pentagone a confirmé que 20.000 jeunes migrants étaient dirigés vers des bases militaires le temps de remettre les choses en ordre.

De nombreuses célébrités ont offert de l’argent pour soutenir la cause des migrants, mais Alyssa Milano est allée un peu plus loin en ouvrant ses portes aux enfants. La comédienne de 45 ans, qui a elle-même deux enfants, a écrit une lettre à Edward Myers Hayes, responsable du Cayuga Centers, un foyer d’accueil, en lui proposant de s’occuper d’enfants qui ont été transférés dans l’Etat de New York. « Si j’en crois les infos qui montrent des transports d’enfants en pleine nuit, il semble que votre organisme se soit temporairement porté garant de ces pauvres âmes, a-t-elle écrit dans sa lettre obtenue par le New York Post. Moi, ainsi que d’autres – qui nous opposons à la politique de la Maison Blanche qui vous confie ces enfants – apprécions vos efforts. Avec la présente lettre, je vous propose mon assistance. Comme de nombreuses personnes touchées par cette tragédie, j’ai réfléchi à la manière dont je pourrais aider. En tant que mère, je sais que, plus que tout, aux Etats-Unis, les enfants ont besoin de leurs parents. »

Alyssa Milano, qui habite en Californie, promet qu’elle continuera d’aider les enfants de migrants qu’elle accueillerait après qu’ils ont retrouvé leurs parents en affirmant qu’elle sera là pour eux, mais aussi leur famille et en général, tout migrant touché par les dérives de la tolérance zéro. « Après ça, je les aiderai à obtenir l’aide nécessaire pour qu’ils plaident leur cause, restent, et aient gain de cause, a-t-elle ajouté. Je suis sûre que de nombreux Américains le verraient eux aussi comme un devoir moral et patriotique. »

Si les enfants ne sont plus en cage, il n’est pas encore question qu’ils retrouvent leur famille. Alyssa Milano n’a pas fini d’exprimer son mécontentement à l’égard de Donald Trump.

Cover Media