Johnny Depp : parlez lui dans l’oreillette


Johnny Depp a reconnu dans Rolling Stone qu’il utilisait bel et bien une oreillette sur certains de ses tournages. Le comédien est toujours en procès avec ses deux anciens agents.


Johnny Depp a confirmé qu’il utilisait une oreillette sur ses tournages. Le comédien est actuellement en procès contre ses anciens managers, Joel et Robert Mandel, qui gèrent The Management Group (TMG). Il les accuse d’avoir mal géré ses finances et de l’avoir forcé à s’endetter à hauteur de 40 millions de dollars (34 millions d’euros). Les frères Mandel ont contre-attaqué en dévoilant certains secrets de coulisses qui justifiaient les dépenses immodérées de leur client, et notamment, le fait qu’il faisait appel à un souffleur qui lui lisait ses répliques dans une oreillette afin qu’il n’ait pas à les apprendre.

Aujourd’hui, le comédien a reconnu que ça avait pu lui arriver, mais que ça lui permettait surtout de « jouer uniquement avec ses yeux ». « J’entends des cornemuses, un bébé qui pleure et des explosions, a-t-il confié dans une longue interview donnée à Rolling Stone. Ça m’offre une certaine vérité. Certains de mes héros jouaient dans des films muets. Tout devait passer par les yeux. Et d’après moi, s’il ne se passe rien dans les yeux, qu’importe les putain de mots. »

Ça fait un moment que les rumeurs d’oreillette entourent le comédien. En 2008, Kirsten Dunst avait déjà déclaré qu’il aimait bien écouter de la musique en jouant. Dans son interview, Johnny Depp embrasse bon nombre de sujets à son propos, notamment la dépression qui l’a touché au moment de son procès et de son divorce avec Amber Heard en 2017.

Evoquant l’avenir, il a déclaré vouloir adapter un roman français à propos d’un quarantenaire qui perd sa femme et entre en maison de repos, et signer un remake du Titanic de James Cameron qui se déroulerait exclusivement dans une baignoire. « Ce serait dément, mais Hollywood a perdu le sens du risque », a fini par soupirer Johnny Depp.

Cover Media